Des enseignants de moins en moins conquis par leur métier

Victor De Sepausy - 20.06.2014

Patrimoine et éducation - enseignants - sondage - autorité


Un sondage réalisé par l'Ifop au profit de l'association SOS Education auprès des enseignants du secondaire montre qu'ils sont 68 % à avoir déjà pensé à changer de métier. C'est certainement la dégradation des conditions de travail qui pousse de plus en plus d'enseignants à s'interroger sur leur avenir dans le système scolaire.

 

Ils sont ainsi 37 % à déclarer avoir subi des insultes et des propos calomnieux au cours de l'année passée, rapporte l'AFP. Cependant, à ce niveau, un écart important existe entre les enseignants du privé et ceux du public. 40% des professeurs disent se faire insulter dans les établissements publics contre 22% dans le privé.

 

Dans le public, 18 % estiment ne pas être en sécurité dans leur établissement quand ils ne sont que 6 % à déclarer cela dans le privé. Le sentiment de ne pas être respecté par les élèves atteint 31 % des enseignants du public quand ils ne sont que 14 % à se retrouver dans ce cas dans le privé.

 

Voilà un sondage qui apporte encore une nouvelle vision du système scolaire avec une nette partition entre le privé et le public, ce dernier accueillant le tout-venant quand le privé peut se permettre d'être plus sélectif.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.