Des étudiants déçus après leur entrée en école de commerce

Clément Solym - 08.03.2012

Patrimoine et éducation - Scolarité France - étudiants - écoles - commerce


Le mensuel L'Etudiant met en ligne sur son site un dossier spécial sur les écoles de commerce qui montre que, derrière de belles vitrines et un nom qui fait souvent rêver, beaucoup d'étudiants se retrouvent rapidement déçus eu égard à leurs attentes avant de débuter leur formation supérieure. Et l'on ne parle même pas des écoles qui recrutent au niveau bac. Témoignage d'étudiants.

 

Depuis plusieurs années, avec les grèves à répétition, l'université fait peur aux parents comme aux futurs étudiants qui redoutent, en plus, les taux d'échec affolant en licence. C'est pourquoi les étudiants se tournent de plus en plus vers d'autres types de formation et les écoles de commerce sont plébiscitées mais pas toujours avec raison.

 

Ceux qui rentrent après deux années passées en prépa s'estiment souvent déçus par le décalage en termes de niveau attendu, certains disent même avoir deux fois moins de travail à leur entrée en école de commerce. Des cours trop techniques et faisant référence à une expérience que, par définition les étudiants n'ont pas encore, sont également source d'étonnement.

 

Finalement, après les deux années de prépa qui sont très dures, le soufflet semble retomber et la pression baisse parfois démesurément. Beaucoup de bruit pour rien certes mais, en France, le diplôme et le nom de l'école dont ont sort ont tellement d'importance qu'après tout, il n'y a rien à regretter pour la suite.