Rentrée littéraire : La fashion week des libraires


Ce sont plus de 1 000 documents historiques qui vont être vendus aux enchères ce mercredi 7 juin. Ces livres et manuscrits appartenant à l'Ordre des Jésuites d'Irlande avaient été rassemblés il y a plus de 100 ans, et constituent l'une des plus importantes collections littéraires de l'histoire. La vente se déroulera à Sotheby's, à Londres, et devrait représenter selon les attentes plus de 1,8 million de livres sterling.

 

First Folio VA.jpg

Folio de William Shakespeare - Andreas Praefcke (Public Domain)

 

 

La collection avait été rassemblée par le juge William O'Brien au XIXe siècle, qui l'avait léguée après sa mort, en 1899, à la communauté jésuite de Milltown Park, à Dublin. C'est là qu'elle était conservée depuis... quitte à tomber dans l'oubli.

 

Une porte-parole de l'Ordre s'est exprimée à ce sujet : « Nous ne sommes que trop conscients de l'importance et de l'intérêt culturel de la collection, mais le fait est que celle-ci est d'une importance autrement plus grande qu'elle ne l'est pour la communauté jésuite, et n'était que rarement consultée par des étudiants ou des écoliers quand elle était sous notre protection. Depuis quelques temps, nous nous inquiétons de la préservation de ces précieux objets, dont certains sont si vieux qu'ils demandent un soin et des techniques de conservation particuliers. »

 

L'Ordre des Jésuites a donc pris la décision de placer sa précieuse collection entre les mains de réels intéressés plutôt que de les laisser dans l'ombre ; c'est ainsi qu'une partie a été remise à la Bibliothèque nationale d'Irlande, tandis qu'une autre sera vendue à Sotheby's.

 

Et c'est une véritable petite fortune qui devrait être amassée : les collectionneurs trouveront leur bonheur avec notamment des folios de William Shakespeare, qu'une porte-parole du commissaire-priseur décrit comme « le berceau de la culture littéraire du monde anglophone », et dont l'un, rarissime, est estimé à au moins 50 000 £.

 

Un concours qui dure 20 ans pour moderniser Shakespeare


Seront également mis en vente une édition de 1587 des Chroniques Holinshed, qui auraient inspiré certaines œuvres de Shakespeare ; une édition de 1561 des Contes de Canterbury ; une première édition des Voyages de Gulliver, de Jonathan Swift ; ou encore des incunables, livres imprimés avant 1501.

 

Peter Selley, spécialiste de Sotheby's, décrit la collection comme une « capsule temporelle » : « C'est une collection très spéciale. Elle a été rassemblée à une époque où les bibliothèques arrivaient sur le marché, alors que vous aviez un vaste choix au sein ce qu'il était possible d'acheter. »

 

Hugo, Proust, Rimbaud et les autres récoltent 3 millions €


La vente aux enchères devrait attirer nombre de touristes, selon Selley. « La communauté des collectionneurs évolue. Avant, il s'agissait surtout des marchés européen et anglo-americain. Puis les Japonais se sont mis à collectionner les feuillets de Shakespeare, ce qui a donné lieu à de nouveaux centres d'intérêts en Asie. »

 

La somme récoltée par la vente de la collection sera reversée à des églises, pour financer leur entretien, et investie dans l'aide aux prêtres invalides, aux pauvres, ainsi que dans des programmes d'éducation religieuse.

Via Irish Times, The Guardian