Des livres et des hommes : d'autres bibliothèques sont-elles possibles ?

Cécile Mazin - 15.01.2020

Patrimoine et éducation - Ressources pédagogiques - Collège France cours - Construire déconstruire bibliothèques - William Marx


Professeur au Collège de France, William Marx présentera un cycle de conférences pour le moins original. Inscrit dans la série des cours de l’établissement, il y sera question de bibliothèques, à partir du 5 février. Et sur des thématiques les plus diverses. Au menu, donc, construire, déconstruire la bibliothèque.


 

« L’histoire de la littérature est difficilement séparable de celle des bibliothèques dans lesquelles sont lues les œuvres littéraires ou qui nous les ont transmises », indique William Marx. 

« L’œuvre singulière, particulière, existe à peine par elle-même : elle se détache toujours sur un fond plus ou moins perceptible d’autres œuvres, d’autres textes, parmi lesquels elle fait sens et qui orientent notre compréhension. »

Remontant à l’Antiquité classique, c’est la notion même de constitution, que la bibliothèque soit matérielle ou immatérielle, qui est interrogée. 

« Comment fonctionnent-elles ? Peut-on concevoir d’autres bibliothèques, d’autres étagères, d’autres listes ou canons, où figureraient d’autres textes que nous ne connaissons pas, perdus, oubliés, négligés ? »

Et d’envisager que puissent alors voir le jour d’autres bibliothèques, qui permettraient, pourquoi pas, de « donner un sens différent aux textes que nous connaissons — ou croyons connaître —, et d’en renouveler suffisamment la lecture, les enseignements et les plaisirs qu’ils nous donnent ».
 


Le programme est le suivant, et comme toujours, l’accès aux cours et séminaires sont gratuits, en accès libre, sans inscription préalable : 

5 février 2020
Tragédie en bibliothèque : les Faust monumentaux et le canon
Evanghelia Stead, Institut universitaire de France, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

12 février 2020
Une anti-bibliothèque ? Les livres de l’honnête homme au XVIIe siècle
Jean-Marc Chatelain, Bibliothèque nationale de France 

19 février 2020
« L’Écrivain mort, l’ensemble de ses livres parle encore » : la bibliothèque personnelle de Paul Valéry
Brian Stimpson, Newcastle University 

26 février 2020
Les bibliothèques immatérielles du conte : l’exemple des Mille et Une Nuits
Carole Boidin, Université Paris Nanterre 

4 mars 2020
Malraux ou l’impossible bibliothèque imaginaire
Jean-Louis Jeannelle, Sorbonne Université 

11 mars 2020
La Bibliothèque de la Pléiade
Philippe Roussin, CNRS, EHESS 

1er avril 2020
Bibliothèque des grandes aventures et rayonnages SF dans le couloir : collection et canonicité dans les productions sérielles
Matthieu Letourneux, Université Paris Nanterre 

22 avril 2020
Évaluations et réévaluations : la question du canon musical depuis 1945
Karol Beffa, École normale supérieure 

29 avril 2020
Construire, déconstruire une bibliothèque de la littérature mondiale
Jérôme David, Université de Genève 

6 mai 2020
Vie du bibliothécaire
Cyrille Martinez, Sorbonne Université

13 mai 2020
Traductions en langue française et panthéons idéologiques en temps de guerre : le cas de l’Occupation allemande (1940-1944)
Christine Lombez, Institut universitaire de France, Université de Nantes 

20 mai 2020
Construction du canon scolaire, construction de la littérature
Martine Jey, Sorbonne Université 
Panthéons littéraires de pierre et de papier
Anne-Marie Thiesse, CNRS


Commentaires
Comment se fait-il qu'il n'y ait pas un agent du Ministère dont ce serait le métier que de réfléchir aux futures bibliothèques ? Personne n'y réfléchit ?
Ces séminaires sont-ils accessibles sur internet pour ceux ui n’habitent pas la région parisienne ? Merci.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.