Des parents d'élèves mettent Bouygues Telecom en procès

Clément Solym - 25.06.2009

Patrimoine et éducation - Ressources pédagogiques - antenne - relais - bouygues


Une association de parents d'élèves d'une école de Lyon a assigné Bouygues Telecom en justice pour « trouble du voisinage ». En cause une antenne relais dissimulée dans une fausse cheminée et qui se trouve à une trentaine de mètres de l'école.

Cela fait deux ans que les parents d'élèves demandent le retrait ou le déplacement de cette antenne mais sans succès. Ils ont donc monté une association pour porter l'affaire devant les tribunaux. L'association nommée Respem (Rassemblement pour des écoles sans pollution électromagnétique) souhaite que le principe de précaution soit appliqué.

Si l'on ne sait toujours pas quelle est l'incidence des ondes électromagnétiques sur les êtres humains, il n'en reste pas moins que lorsqu'il s'agit d'enfants et d'écoles la tendance est à la prudence.

De plus l'avocat peut compter sur la jurisprudence. En effet, SFR avait dû retirer une antenne relais dans une autre école de Lyon à la demande de la mairie. Dans ce cas on avait pu constater l'apparition « d'un cancer et d'un lymphome chez des enfants qui y étaient scolarisés » sans toute fois que l'on puisse prouver qu'ils avaient été causés par l'antenne relais.

Toujours est-il que cette antenne fait peur et que les parents rechignent à inscrire leurs enfants dans cette école en raison de cela. L'école pourrait même fermer une classe à la rentrée par manque d'effectifs. Le jugement sera rendu le 15 septembre prochain.