Des photos inédites de Victor Hugo sorties d'un album de famille

Maxim Simonienko - 07.05.2019

Patrimoine et éducation - Patrimoine - photos inédites hugo - victor hugo exil - photos hugo normandie


Laurent Julien, un habitant du village de Tirepied (Manche), a révélé récemment des photos inédites de Victor Hugo, découvertes dans un album de famille. En creusant un peu plus, Laurent a également appris qu'il était un descendant d’Arsène Garnier, un photographe et ami du célèbre auteur des Misérables.
 
Buste de Victor Hugo (image d'illustration : 139904 - Pixabay License) 

 

Des liens tissés depuis l'exil


L’arrière-arrière-grand-mère maternelle de Laurent avait pour nom Joséphine Garnier. L'un de ses oncles était un certain Arsène, photographe et magicien de métier. Ce dernier avait également décidé de s'exiler à Guernesey dès l'arrivée de « Napoléon le Petit » au pouvoir. Son caractère fascinant aurait attisé la curiosité de Victor Hugo, qui devint rapidement son ami.

Cependant, les deux filles d'Arsène meurent assez jeunes et sans descendance. L'entièreté de ses biens, dont son album de photos, revient à ses neveux et nièces. Parmi eux, c'est bien évidemment Joséphine qui hérite du travail photographique de son oncle. Depuis, cet objet de valeur s'est transmis de génération en génération, jusqu'à atterrir entre les mains de Laurent Julien.
 



Arsène avait eu l’idée d’immortaliser son ami en entier”


« Il y a trois ans, mon père, qui est décédé depuis, m’a appelé et m’a dit : "Je vais te donner quelque chose". C’était l’album ! Étonnamment, je connaissais son existence. Mais on n’en a jamais beaucoup parlé. Sans doute parce qu’Arsène Garnier était considéré par ma famille comme trop original, peut-être pas vraiment fréquentable… Mais je me rends compte, au fur et à mesure que je redécouvre son histoire, qu’il mérite vraiment d’être mieux considéré », raconte Laurent Julien, âgé de 58 ans et conducteur de travaux publics.

D'après nos confrères du Parisien, l'habitant originaire de Tirepied paraît toujours « intimidé » en s'attardant sur les images de l'album. On y verrait effectivement son ancêtre Arsène Garnier, en tenue de dandy du XIXe siècle, aux côtés du célébrissime Victor Hugo.

La photo qui, selon lui, demeure la plus impressionnante est celle d'un portrait en pied de l'auteur de Notre-Dame de Paris. « C’est rare de le voir complètement, fait remarquer le conducteur de travaux publics. La plupart des photos ne nous laissent voir que le visage ou le haut du buste. Là, Arsène avait eu l’idée d’immortaliser son ami en entier. »

La maison de Victor Hugo, à Guernesey, serait d'ores et déjà intéressée par la reproduction de ces photos, considérées comme uniques dans le milieu littéraire, mais également historique. Néanmoins, malgré la grande valeur marchande que pourraient représenter ces photos, Laurent Julien a été très clair : pas question de les vendre ! 
 
 
« Il n’est pas question pour moi de les vendre. C’est l’histoire de ma famille. Et c’est ce qui importe le plus, d’autant que mes enfants y sont à leur tour très attachés », a déclaré le descendant des Garnier. « L’un de mes fils se passionne même pour ces histoires et toute la généalogie qui va avec. C’est en cela qu’elles sont précieuses. Et je les ai donc mises à l’abri. »



Commentaires
Cette photo dite inédite est dans mon livre « Victor Hugo devant l’objectif » sorti en décembre 2018 aux éditions L’Harmattan !

Bien à vous

Jean-Marc Gomis
Plusieurs points sont à corriger dans cet article:



1/ Arsène Garnier n'a jamais été magicien "de métier".

2/ Arsène Garnier ne s'est jamais exilé avec l'arrivée au pouvoir de Napoléon III en 1851. Il exerçait déjà la photographie à Guernesey depuis 1848.

3/ Ce n'est pas le caractère fascinant d'Arsène Garnier qui fit se rencontrer les deux hommes. C'est l'échange de livres; Hugo et Garnier étant de grands bibliophiles.

4/ Il n'existe AUCUNE photographie d'Arsène Garnier aux côtés de Victor Hugo.

5/ La photographie de Victor Hugo en pied que possède Monsieur Julien, très beau cliché au demeurant, n'est en rien inédite. Une exposition photographique à Guernesey en 2018 dans les arcades commerciales de St-Peter-Port, montrait déjà cette photographie. De plus, un excellent ouvrage de Jean-Marc Gomis, "Victor Hugo devant l'objectif", paru chez l'Harmattan en 2018, traite aussi de cette photographie.



Pour plus de détails, sourcés, je vous renvoie à mon livre "Arsène Garnier, d'un village de la Manche au salon de Victor Hugo" paru aux éditions Calame.



Cordialement,



Cyprien Gesbert
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.