Des textes de la bibliothèque de François Mitterrand entrent à la BnF

Antoine Oury - 02.11.2018

Patrimoine et éducation - Patrimoine - bibliotheque Mitterrand - Mitterrand BnF - bibliotheque france mitterrand


La dispersion de la bibliothèque personnelle de François et Danielle Mitterrand, les 29 et 30 octobre derniers, a ravi les bibliophiles et collectionneurs. Mais aussi certaines institutions : la Bibliothèque nationale de France a ainsi exercé son droit de préemption sur 6 lots mis en vente. Exemplaires personnels, manuscrits ou encore catalogue de livres rejoindront ainsi les collections de l'établissement.


BnF : Bibliothèque nationale de France
(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)



Lors de la vente aux enchères organisée par la maison Piasa, la Bibliothèque nationale de France a exercé son droit de préemption sur 6 lots proposés, annonce l'établissement dans un communiqué. « Son choix s’est porté sur des pièces qui reflètent au mieux l’entrecroisement de l’homme politique et de l’homme de culture, très grand lecteur mais aussi écrilui-même même », précise la BnF.

 

La BnF a ainsi acquis les exemplaires personnels de François Mitterrand, reliés par son épouse Danielle, des deux volumes de ses chroniques publiés en 1975 et 1978, La Paille et le grain et L’Abeille et l’architecte, ainsi que le manuscrit d’un texte de 1975 sur l’éminence grise soviétique Mikhaïl Souslov, « où l’analyse politique est inséparable d’un art littéraiportrait trait », note la BnF.

 

L'établissement patrimonial a également voulu signaler le caractère d'amateur d'histoire de François Mitterrand en faisant l'acquisition d'un manuscrit d’un texte de 1975 environ sur le coup d’État du 2 décembre 1851 ainsi que son exemplaire des Souvenirs sur l’Affaire de Léon Blum, portant un ex-libris daté de Dakar en janvier 1950.

 

Enfin, à des fins patrimoniales évidentes, la BnF a préempté un catalogue des livres conservés dans le bureau de François Mitterrand, rue de Bièvre, avec le plan d’organisation de la bibliothèque. La BnF précise que Gilbert Mitterrand, fils de François et Danielle Mitterrand et dépositaire de la bibliothèque, a décidé d'offrir ce catalogue à la BnF. 

 

Rappelons que la vente de la bibliothèque s'est terminée sur un montant total de 1,5 million €, trois fois le montant des estimations hautes.

 

Nathalie Kuperman et François-Henri
Désérable en résidence à la BnF


« Au-delà de la stature exceptionnelle du possesseur de ces pièces, c’est d’abord un hommage à la mémoire du Président de la République qui a joué un rôle si important dans l’histoire de la BnF. La plupart de ces pièces rejoindront les collections du site qui porte aujourd’hui son nom. La BnF est fière d’avoir ainsi contribué à la conservation pour le public et pour l’histoire d’une trace de cette bibliothèque personnelle », déclare Laurence Engel, présidente de la BnF.

 

En effet, c'est sous l'impulsion du président de la République François Mitterrand que la Bibliothèque nationale de France avait connu une extension de grande ampleur, avec l'ouverture du site qui porte aujourd'hui le nom de l'ancien chef d'État, à Tolbiac, dans le 13e arrondissement de Paris.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.