Détenu depuis 400 ans par des lords anglais, le livre de Lismore retrouve son Irlande natale 

Gariépy Raphaël - 28.10.2020

Patrimoine et éducation - Patrimoine - Manuscrit Patrimoine Edition - Irlande Royaume Unis - International livre Lismore


Ce manuscrit médiéval datant du XVe siècle est considéré comme l’un des plus précieux ouvrages de culture gaélique. Il devint propriété britannique après avoir été volé lors du siège du château de Kilbrittain en 1640.
 

Entre ancien colonisé et ancien colonisateur, la question des œuvres d’art est particulièrement délicate. Championne du monde sur le sujet l’Angleterre, que ce soit dans son British Museum ou dans les collections de riches particuliers, possède des milliers de créations dérobées aux quatre coins du monde. 

Le livre de Lismore est un exemple qui fera certes moins voyager, mais qui reste très parlant. Ce précieux manuscrit raconte en détail la vie des saints irlandais et contient une traduction en gaélique des voyages de Marco Polo. Publié entre 1478 et 1505, il se compose de 198 grands feuillets en vélin dont vous pouvez voir ici quelques détails. 

<

>



Comme l’explique le Guardian, le livre fut dérobé lors d’un siège du château de Kilbrittain en 1640, et donné au comte de Cork au château de Lismore. Il fut ensuite emmuré au 18e siècle, pour être finalement redécouvert lors de travaux en 1814. Un siècle plus tard, il fut transféré à Devonshire House à Londres puis à Chatsworth, siège ancestral des ducs de Devonshire. 
C’est son dernier propriétaire, le duc de Devonshire Peregrine Cavendish, qui a finalement décidé de renvoyer le livre dans sa terre natale, à l’université de Cork. Une idée qui ne date pas d’hier puisqu’en 2011 le Lord avait déjà prêté l’ouvrage à l’occasion d’une exposition au sein de l’établissement universitaire. 

« Ma famille et moi sommes ravis que ce don ait été possible et j’espère que cela profitera à de nombreuses générations d’étudiants, de chercheurs et de visiteurs de l’université », a déclaré Cavendish. L’université envisage de son côté d’exposer l’œuvre dans une galerie accessible au public.



Crédit photo : Université de Cork - Livre de Lismore 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.