Détournement de fonds à l'IUFM : le comptable en prison

Clément Solym - 10.11.2009

Patrimoine et éducation - Ressources pédagogiques - detournement - fonds - comptable


En l'espace de 6 ans, entre 2000 et 2006, un comptable de l'IUFM de Versailles s'est aménagé une future retraite, dont il n'aura cependant pas l'occasion de profiter. Car hier, le tribunal correctionnel de la ville l'a condamné à 1 an de prison, pour les 448.000 € qu'il aura détournés durant cette période.

C'est par le biais de faux documents, ou encore des retraits d'espèces, voire des virements que l'homme de 40 ans est parvenu à mettre autant d'argent de côté. En même temps... 448.000 € en six ans, ça fait tout de même 75.000 € par an presque. Soit pas loin de 200 € par jour. Beau travail pour un comptable.

« Il interceptait les courriers de la banque et présentait de faux bilans comptables, justifiait les sommes détournées en inventant de faux fournisseurs... Il a commencé petit à petit puis constatant que sa méthode fonctionnait, il a détourné de plus en plus d'argent et ouvert jusqu'à 14 comptes ! », précise-t-on à l'AFP.

Le problème est qu'il a effectué les virements vers ses comptes propres. En outre, il occupait le poste de trésorier d'une association représentant le personnel et forcément... Mais voilà, en 2006 quelqu'un met le nez dans les comptes et on découvre rapidement le pot aux roses. Et d'apprendre par la suite que tout cet argent n'aura servi qu'à des dépenses destinées à assouvir son addiction au jeu, que ce soit casino ou autres.

Il aurait retrouvé du travail dans un abattoir...