Diminuer les redoublements, Xavier Darcos dément avec force

Clément Solym - 29.05.2008

Patrimoine et éducation - Programmes officiels - diminuer - redoublement - Darcos


RTL a lancé la polémique ce matin en interprétant quelque peu hâtivement les propos du ministre de l'Éducation nationale ou en ayant un flair incroyable. Selon la radio, le ministre aurait « invité les chefs d’établissement à limiter les redoublements ». Et d'affirmer : « Plusieurs principaux de collège, proviseurs de lycée et directeurs d'école ont reçu des lettres avec des objectifs chiffrés. Raison invoquée : Le redoublement coûte trop cher et ne serait pas efficace. »

Réaction immédiate de l'intéressé qui « tient à rappeler que seuls les professeurs réunis en Conseil de classe autour des chefs d'établissements sont habilités à décider du redoublement d'un élève. » Et ministère de démentir formellement une telle affirmation. « La baisse du redoublement sera la conséquence de l'amélioration du système scolaire engagée par Xavier Darcos. Elle ne se décrète pas », affirme le ministère.

Aucune consigne n'a donc été donnée, et le ministère dément. Pourtant, on ne peut ignorer la lettre adressée à un principal de collège et dont la radio s'est procuré une copie. Cette dernière affirme : « Il est hors de question que le taux de redoublement pour les élèves de sixième soit près du double du taux départemental, il doit redescendre. En classe de quatrième, le taux est de quatre fois supérieur au taux départemental, il ne devra pas dépasser 10 % cette année ».

Alors quid ? Un faux, comme celui qui avait touché Valérie Pécresse dernièrement ?

Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.