Dracula, en vacances, serait mort à Naples

Antoine Oury - 18.06.2014

Patrimoine et éducation - A l'international - tombe de Dracula - Naples - découverte


Pour son roman Dracula, Bram Stoker se serait inspiré de deux figures historiques : Vlad Tepes et son père Dracul, deux commandants valaques réputés pour leurs penchants sadiques. Les concernant, la légende compte au moins autant que les faits, et impossible de savoir véritablement où est mort Vlad Tepes, entre Budapest et Naples. Une équipe de chercheurs estoniens assure pourtant avoir retrouvé sa tombe dans la ville italienne.

 

 

 Détail des sculptures sur la "tombe de Dracula"

 

 

« Le Comte Dracula est mort à Naples, a été incinéré au coeur de la ville et est toujours ici » : même si le feu a eu raison de Vlad Tepes, le message a quelque chose d'inquiétant, sachant que les vampires sont immortels... Une équipe de chercheurs de l'Université de Tallinn, en Estonie, a mené l'enquête, et assure avoir mis à jour 'authentique tombe du Comte.

 

Ironie du sort : le modèle du vampire, censé craindre les crucifix comme la peste, serait enterré... dans une église. Plus précisément, sous le cloître de Santa Maria La Nova, dans le vieux quartier de Naples. Vlad l'Empaleur reposerait ici depuis 1476, année de sa disparition au cours d'une bataille contre les troupes turques.

 

Plusieurs indices indiqueraient que la tombe abriterait bien Vlad Tepes : d'abord, un dragon gravé dans le marbre, symbole correspondant au surnom Dracul, mais également la présence de deux divinités égyptiennes, pour le moins incongrues sur une tombe européenne. Ces dernières seraient des sphinx de Thèbes, se traduisant Tepes dans la langue de l'Empaleur.

 

L'équipe a demandé l'autorisation pour analyser les restes contenus dans la tombe, et attend donc de pouvoir confirmer ses hypothèses. À moins que le Comte ait déjà filé, trop inquiet d'être dérangé dans son sommeil éternel...