Du Bellay, L'Olive, Sonnet XXVIII, Ce que je sens…

Clément Solym - 13.07.2010

Patrimoine et éducation - Ressources pédagogiques - Du - Bellay - Olive


Restons en bonne compagnie et toujours dans un climat très poétique. Voici aujourd’hui un extrait de l’œuvre de Joachim du Bellay (1522-1560). Je vous propose de relire le sonnet XVIII du recueil L’Olive (1550) qui commence par ces mots : « Ce que je sens… »

On retrouve dans ce poème un jeu assez classique sur les paradoxes du sentiment amoureux. On peut rappeler l’exemple du genre, dans le sonnet de Louise Labé, « Je vis, je meurs… ». Le poète souffre en même temps qu’il est heureux.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.