Ed Vaizey n'a pas l'intention d'intervenir pour sauver les bibliothèques

Clément Solym - 04.09.2012

Patrimoine et éducation - A l'international - Réductions budgétaires - Royaume-Uni - Bibliothèques


En dépit de la situation critique des bibliothèques publiques du Royaume-Uni, le ministre de la Culture britannique Ed Vaizey a affirmé qu'il jugeait les pertes acceptables. Le membre du parti conservateur a informé par courrier les autorités de Bolton, de Lewisham et de l'Ile de Wight, toutes trois durement touchées par les mesures restrictives, et leur a annoncé qu'il n'avait pas l'intention d'intervenir.

 

 

ed vaizey

Le ministre Ed Vaizey (auteur : jontintinjordan)

 

 

 

Bolton déplore la perte de 5 branches sur 15, tandis qu'à Lewisham et sur l'île de Wight un nombre similaire d'institutions ont dû fermer leurs portes ou voir leur gestion passée sous la responsabilé de bénévoles. Les militants locaux, protestant contre ces mesures, ont régulièrement fait appel au ministre en réclamant son intervention.

 

Ed Vaizey, dans sa lettre adressée au conseil municipal de Bolton, explique : « Le point de vue du secrétaire d'Etat est que le gouvernement du district de Bolton continue de garantir un service bibliothécaire complet et efficace. Il reste un nombre substantiel de bibliothèques dans la région. Les horaires d'ouverture ont été maintenus ou améliorés dans de nombreux cas, et des réductions dans d'autres n'ont été que modestes. Une réflexion approfondie a permis de s'assurer que les services de bibliothèque continueront d'être disponibles pour les résidents sur une base efficace et accessible. [...] Les modifications ont été apportées à la suite d'une consultation publique. Il semble n'y avoir aucune violation de la politique nationale et aucune autre raison valable pour justifier l'ouverture d'une enquête. »

 

Cependant les militants ne sont pas satisfaits par cette réponse du ministre. Ils soulignent que sur ces trois districts, la perte équivaut à plus d'un tiers, si ce n'est la moitié des institutions du service public. Si Vaizey n'a pas donné le pourcentage d'utilisateurs actifs affectés par la restriction, il a toutefois indirectement admis que pour ce qui concerne Lewisham : 17 % des visites et 23 % des émissions de livres étaient dans les succursales fermées au cours des années 2009 et 2010.

 

L'instituteur et écrivain pour la jeunesse, Alan Gibbons, dénonce sur son blog le manque de réactivité des hommes politiques comme Vaizey, qualifiant notamment le ministre de « Néron de l'école publique. » Début août, le ministre de la Culture du cabinet fantôme jugeait le bilan de Vaizey « catastrophique »... (voir notre actualitté)

 

Le département pour la culture, les médias et les sports (DCMS) reccueille les réflexions des diverses parties intéressées jusqu'au 17 septembre.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.