Education : un comité de plus pour s'interroger sur l'enseignement des langues étrangères

Clément Solym - 05.04.2011

Patrimoine et éducation - Programmes officiels - création - comité - enseignement


Décidément, Luc Chatel est toujours des plus réactifs : à chaque problème dans l’Education nationale correspond la création de son comité où l’on retrouve toujours pléthore d’experts qui, bien éloignés du terrain, sauront forcément infuser de nouvelles idées enfermées dans de pompeux rapports qui ne sortiront que peu de l’antre ministérielle.

Une récente étude montrant encore que les Français ont un certain retard dans l’apprentissage des langues étrangères, il faut donc trouver quelques belles solutions. Au sein de ce nouveau comité, l’on retrouvera des célébrités, ainsi de Claude Hagège (linguiste à qui, en termes de connaissance des langues, on ne la fait pas), Claude Bébéar (l’illustre créateur d’Axa mais aussi, plus récemment, de l’Institut Montaigne) ou encore le Sénateur Jacques Legendre (Président de la commission de la culture, de l’éducation et de la communication au Sénat).


Ce comité stratégique des langues sera présidé par Suzy Halimi, présidente honoraire de l’Université de Paris 3. Il s’agira, pour ce nouvel organe de réflexion, d’arriver à la formulation de propositions concrètes pour revoir l’enseignement des langues en France.

Ces experts devront veiller à ce que leurs idées ne soient pas uniquement tournées vers la maîtrise, certes nécessaire, de l’anglais, mais ouvertes, au contraire, au plurilinguisme. Ce groupe devra rendre un premier rapport dans le courant du mois d’octobre 2011 quand la fin des travaux ira de pair avec la fin de cette même année.

L’objectif du ministère est de mettre en place, à la rentrée 2012, les propositions faites par ce comité. Les débats se porteront essentiellement sur l’introduction des nouvelles technologies dans les méthodes d’apprentissage des langues mais aussi sur la question des horaires. Enfin, on s’interrogera sur l’intérêt de démarrer l’enseignement des langues dès le plus jeune âge.