Effet Tokio Hotel ou Darcos, l'allemand prospère au lycée

Clément Solym - 11.04.2008

Patrimoine et éducation - Programmes officiels - Allemand - langue - enseignement


Alors qu'il était mercredi à Berlin pour célébrer la sortie du manuel d'histoire franco-allemand, Xavier Darcos s'est laissé aller à quelques confidences sur nos chères têtes blondes, qui prennent le soleil dans la rue ces derniers jours.

Selon les chiffres que le ministre avance, presque 16 % des élèves du second degré pratiquent la langue de Schiller et de Goethe, et de Kant aussi. Et de Heidegger. Bref, l'allemand.

Et M. Darcos de se réjouir : « Les nouvelles sont bonnes. Après une baisse continue pendant trente ans, pour la première fois, on observe une reprise depuis deux ou trois ans. Presque 16% de nos élèves dans le second degré font de l'allemand. »

Bien évidemment, cette déclaration s'est faite en présence de Klaus Wowereit, le chargé des relations culturelles entre les deux pays. La langue prendrait donc la troisième place dans la course folle que se livrent les langues étrangères enseignées dans notre beau plateau de fromages de pays.