Einstein aux enchères : tout est relatif pour un diplôme

Clément Solym - 08.03.2009

Patrimoine et éducation - A l'international - Einstein - diplome - enchères


L'ennui, avec les génies, c'est qu'ils ont raison trop tôt. Et avoir raison trop tôt, c'est souvent avoir tort. Ainsi : « Deux choses sont infinies : l’univers et la bêtise humaine ; mais en ce qui concerne l’univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue. » La citation est connue, mais va se vérifier une fois de plus.

Le diplôme de doctorat d'Albert Einstein sera ainsi mis en vente aux enchères au cours du mois de juin, dans la ville de Lucerne, où ma galerie Fischer aura la responsabilité de la transaction. Obtenu en 1906, on supposera sans peine que c'est ce diplôme qui lui fit dire : « La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. »

Sa thèse portait sur la possibilité de déterminer quelle taille mesure un atome, ou en allemand dans le texte : Eine neue Bestimmung der Moleküldimensionen. Si, si... C'est au cours de l'année 1906 qu'Albert mis au point la théorie de la relativité, mais également qu'il envisagea cette réflexion : « Le problème aujourd'hui n'est pas l'énergie atomique, mais le coeur des hommes. » Sauf que pour ne pas trop accabler ses contemporains, il la garda pour lui quelque temps.

Le diplôme lui fut remis le 15 janvier par l'université de Zurich. La daté précise de la mise aux enchères n'est pas encore connue.