Elargissement de l'exception pédagogique : vers un monopole d'État ?

  • Partager sur Twitter

Victor De Sepausy - 01.03.2013

Il se passe actuellement un petit quelque chose dans le monde de l'Éducation nationale. La présentation d'un projet de loi pour la refondation de l'école, mis en oeuvre par le ministère de Vincent Peillon propose toute une liste de solutions pour moderniser et dynamiser l'éducation nationale. Avec toutefois un point précis qui fait vibrer le coeur des éditeurs de manuels scolaires : l'exception pédagogique. 

 

 

 

 

Dans un document rendu public depuis le mois de janvier, le ministère de l'Educnat a en effet indiqué les grands chantiers qui seront attaqués pour refondre les bases de l'école. Aucun gouvernement n'y échappe : tout ministre prenant ses fonctions dans ce domaine souhaite marquer son passage par une réforme de l'institution. En l'état, un point a attiré tout particulièrement l'attention de l'édition scolaire, introduite par l'article 55 du Projet de loi. 

 

Le dossier de presse évoque ainsi un « élargissement du domaine de l'exception pédagogique » - comprendre : une modification de l'article 122-5. Ce dernier fixe les limites d'intervention d'un auteur, et « lorsque l'oeuvre a été divulguée », les choses qu'il ne peut pas interdire. Ainsi, on retrouve au 3e point 

 

3° Sous réserve que soient indiqués clairement le nom de l'auteur et la source :

a) Les analyses et courtes citations justifiées par le caractère critique, polémique, pédagogique, scientifique ou d'information de l'oeuvre à laquelle elles sont incorporées ;

 

Or, le projet de loi vise à « faire entrer l'école dans l'ère du numérique », et pour y parvenir, prévoit bel et bien de taper sur l'article du Code de la Propriété Intellectuelle. Avec pas mal de prudence, on peut ainsi lire : « Le projet de loi élargit le domaine de l'exception pédagogique aux "œuvres réalisées pour une "édition numérique de l'écrit" ainsi qu'aux sujets d'examen et de concours organisés dans la prolongation des enseignements. »

 

Exceptionnelle exception

 

Mais dans le dossier de presse, on en apprend un peu plus sur cette modification du CPI. Ainsi, la mesure est décrite comme suit : 

 

Le projet de loi élargit le domaine de l'exception pédagogique – qui permet la représentation ou la reproduction d'extraits d'œuvres dans le cadre de l'enseignement, à des fins d'illustration, sans avoir à demander préalablement l'autorisation aux auteurs ou aux ayants droit – aux « œuvres réalisées pour une édition numérique de l'écrit » ainsi qu'aux sujets d'examen et de concours organisés dans la prolongation des enseignements. 

 

Les objectifs que porte cette mesure sont tout bonnement de permettre aux professeurs d'enrichir le contenu de leurs enseignements « en y intégrant aisément de nouvelles ressources, dont l'usage était jusqu'ici extrêmement compliqué ». Et pour ce faire, il faut donc modifier le droit français, que le ministère de l'Éducation nationale considère comme « l'un des plus restrictifs d'Europe en matière de propriété intellectuelle : l'exception pédagogique est limitée à ce jour à des « extraits d'œuvres » 

issus d'une publication papier et exclut les extraits provenant d'un support numérique ». 

 

L'élargissement qui est prévu dans le projet de loi augmentera la portée de l'exception pédagogique. Ainsi, le corps enseignant pourrait « utiliser directement les ouvrages édités sous forme numérique, alors qu'ils devaient auparavant les scanner ou en saisir le contenu ». 

 

Et c'est dans ce contexte que l'article 55 a été mis en place. 

 

A l'article L. 122-5 du code de la propriété intellectuelle, le e du 3° est ainsi modifié :

1° Les mots : « et des œuvres réalisées pour une édition numérique de l'écrit » sont 

supprimés ;

2° Après le mot : « pédagogiques », la virgule est remplacée par le mot : « et » ;

3° Après le mot : « recherche », sont insérés les mots : « , y compris pour l'élaboration et la diffusion de sujets d'examen ou de concours organisés dans la prolongation des 

enseignements ».

 

Ce qui, si l'on se réfère à l'article 122-5 du CPI le point e) de l'alinéa trois passerait de 

 

La représentation ou la reproduction d'extraits d'oeuvres, sous réserve des oeuvres conçues à des fins pédagogiques, des partitions de musique et des oeuvres réalisées pour une édition numérique de l'écrit, à des fins exclusives d'illustration dans le cadre de l'enseignement et de la recherche, à l'exclusion de toute activité ludique ou récréative, dès lors que le public auquel cette représentation ou cette reproduction est destinée est composé majoritairement d'élèves, d'étudiants, d'enseignants ou de chercheurs directement concernés, que l'utilisation de cette représentation ou cette reproduction ne donne lieu à aucune exploitation commerciale et qu'elle est compensée par une rémunération négociée sur une base forfaitaire sans préjudice de la cession du droit de reproduction par reprographie mentionnée à l'article L. 122-10;

 

à quelque chose de tout autre. En supprimant de l'exception pédagogique les oeuvres réalisées pour une édition numérique de l'écrit, c'est une porte ouverte à plusieurs problèmes sérieux que rencontreraient alors les éditeurs. 

 

La commission culturelle adopte

 

Le député UMP du Bas-Rhin, Patrick Hetzel, avait d'ailleurs fait remarquer ce risque au cours de l'examen du projet de loi, ce 20 février, à l'Assemblée nationale.

 

Mais revenons à ce projet. L'article 55 vise à favoriser l'utilisation des ressources numériques sans que soit jamais soulevée la question de la liberté pédagogique. Or l'article 10 organise un service public de l'enseignement numérique dont la création pourrait déboucher sur un véritable monopole d'État et devenir « liberticide ».

Cette disposition peut d'autant plus inquiéter qu'elle est de nature à favoriser un phénomène qui se développe depuis une bonne trentaine d'années, notamment dans le primaire, et dont je m'étonne que vous ne le preniez nulle part en compte : je veux parler du « zapping pédagogique » qui, selon certains spécialistes, contribue à la dégradation de la performance scolaire dans la mesure où il prive du cadre de référence donné par le manuel.

 

Ces 27 et 28 février, l'Assemblée nationale a continué de débattre sur cette question, mais les documents ne sont toujours pas accessibles en ligne. Difficile de savoir comment la question de l'article 55 avance. Les différents amendements déposés ont soit été retirés pour une défense en séance, soit ont reçu un avis défavorable. Seul message : « La commission des affaires culturelles a adopté le projet de loi de d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République. »

Bientôt l'heure de se coucher pour Yann Moix

  • Partager sur Twitter

Laurène Bertelle - 26.05.2017

L'écrivain Yann Moix, chroniqueur dans l'émission de Laurent Ruquier On n'est pas couché depuis 2015, pourrait bien rendre son tablier à la fin de la prochaine saison.  Yann Moix aux côtés de Léa Salamé dans On n'est pas couché   Il avait remplacé le clivant Aymeric Caron, pour arriver sur France 2, en 2015. « J’ai commencé les révisions comme je révisais pour Sciences Po », assurait alors l’écrivain. Et d’ajouter : « Je révise l’économie, un peu de géopolitique, etc. L’histoire je n’en ai pas besoin, car je suis un passionné...

Accueil des migrants en bibliothèque : "Valoriser le dialogue interculturel"

  • Partager sur Twitter

Laurène Bertelle - 26.05.2017

Après Calais en 2015 et Paris en 2016, c'est à Brest d'organiser cette année la journée d'étude « Migrants et bibliothèques : valoriser le dialogue interculturel » dans le cadre du cycle « Bibliothèque dans la Cité ». L'occasion de revenir sur l'aspect social et rassembleur des bibliothèques et de trouver des solutions pour y faciliter l'accueil des migrants.   Médiathèque François Mitterrand - Les Capucins, Brest Le jeudi 8 juin prochain, la médiathèque François Mitterrand de Brest accueillera une journée d’étude consacrée au thème « Migrants...

Cet été, Bill Gates lit Réparer les vivants de Maylis de Kerangal

  • Partager sur Twitter

Antoine Oury - 24.05.2017

Chaque année, avant que Mark Zuckerberg ne fasse de même, Bill Gates confie au public la liste de ses lectures de l'été. Non pas qu'il ne lise pas le reste de l'année, hein, mais Bill est quelqu'un d'occupé, et la période estivale est pour lui un moment de littérature et de découvertes. Parmi celles-ci, en 2017, Réparer les vivants de Maylis de Kerangal, recommandé par Melinda Gates elle-même.     C'est directement sur son blog GatesNotes que Bill Gates, créateur de Microsoft, annonce ses lectures de l'été. Ou, plutôt, les livres qu'il a lus et qu'il...

Les éditrices Anne et Marine Rambach signent une série pour France 2

  • Partager sur Twitter

Antoine Oury - 23.05.2017

Les éditrices et auteures Anne et Marine Rambach, fondatrices des éditions gaies et lesbiennes, se sont lancées dans l'écriture d'une série originale pour France 2, pour le moment intitulée Ben. Soit 6 épisodes de 52 minutes, réalisés par Akim Isker. Le tournage se déroule actuellement à Nantes.   (Alan Levine, CC0 1.0)   Anne et Marine Rambach sont connues pour la création des éditions gaies et lesbiennes, en 1997, spécialisées dans la publication, logiquement, d'œuvres gays et lesbiennes. Marine et Anne Rambach ont notamment signé ensemble Les Intellos...

Le bitcoin est une cybermonnaie, en bon français

  • Partager sur Twitter

Antoine Oury - 23.05.2017

La fameuse Commission d'enrichissement de la langue française s'est penchée sur les termes relatifs à la cybermonnaie et aux transactions sur le web. Oui, cybermonnaie, et non « cryptocurrency ». On retrouve dans cette liste de termes informatiques d'autres équivalents français de vocables étrangers, comme « chaîne de blocs » ou « preuve de travail ».   Le Bitcoin, la plus célèbre des cybermonnaie (Zach Copley, CC BY-SA 2.0)   Évitez les termes « monnaie virtuelle » et « cryptomonnaie », recommande la Commission dans le JORF du 23 mai 2017,...

Aux États-Unis, créer un système ouvert pour le livre numérique en bibliothèque

  • Partager sur Twitter

Antoine Oury - 23.05.2017

La DPLA, Digital Public Library of America, s'est donnée pour mission de rendre accessible le patrimoine culturel des États-Unis au plus grand nombre, à travers une plateforme gratuite en accès libre. Depuis 2013, la DPLA rassemble des oeuvres numérisées par de nombreuses institutions, dont des bibliothèques. À présent, la plateforme veut rendre la pareille en facilitant un accès à des livres numériques gratuits et libres. (photo d'illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0)   La DPLA commence par un peu d’Histoire, pour mieux évoquer le futur des...

Jessica Chastain devient Ingrid Bergman pour l'adaptation d'un roman

  • Partager sur Twitter

Laurène Bertelle - 22.05.2017

L'actrice Jessica Chastain a été choisie pour incarner Ingrid Bergman dans l'adaptation cinématographique du roman de Chris Greenhalgh, Seducing Ingrid Bergman. (Jessica Chastain, Gage Skidmore, CC BY-SA 2.0)   Seducing Ingrid Bergman, roman de Chris Greenhalgh publié en 2012 aux éditions Penguin, va être adapté au cinéma. Le livre retrace la romance entre l'actrice suédoise Ingrid Bergman et le photographe hongrois Robert Capa, au sortir de la Seconde Guerre mondiale, lorsque le couple part pour les États-Unis. Selon le site Deadline, le rôle d'Ingrid...

DC rendra hommage à Jack Kirby pour le centenaire de sa naissance

  • Partager sur Twitter

Antoine Oury - 22.05.2017

Né le 28 août 1917, Jack Kirby fut l'un des principaux artisans de la machine DC Comics, en créant quelques-uns de ses personnages les plus célèbres, dont Les Quatre Fantastiques, Hulk, Thor, Les Vengeurs ou Les X-Men... Cet été, DC Comics rendra hommage au « King of comics », à l'occasion du centenaire de sa naissance.   Darkseid, par Chris Burnham   DC Comics a rassemblé les meilleurs auteurs et dessinateurs pour ce grand hommage prévu pour le mois d'août, avec plusieurs comics “one shot” consacrés aux personnages les plus marquants de la longue lignée...

Aux États-Unis, Amazon va ouvrir sa 14e librairie

  • Partager sur Twitter

Laurène Bertelle - 22.05.2017

Amazon, ce n'est pas que de la vente en ligne. Depuis 2015, le groupe a également ouvert 13 librairies physiques aux États-Unis. Le 14e Amazon Books ouvrira, lui, à Los Angeles. (SounderBruce, CC BY-SA 2.0) À Los Angeles, Amazon s'apprête à ouvrir une nouvelle de ses librairies, appelées Amazon Books. Une demande de permis de construire a en effet été déposée la semaine dernière pour une construction dans le centre commercial Westfield Century City, selon LA Business Journal. Le centre commercial de Los Angeles ne comptait plus aucune librairie depuis 2011, la...

Fnac organise une collecte de livres nationale pour Bibliothèques Sans Frontières

  • Partager sur Twitter

Victor De Sepausy - 20.05.2017

À l’occasion de la semaine du développement durable, la Fnac lance la nouvelle édition de la Grande Collecte nationale Fnac dans tous ses magasins en France. Du 30 mai au 11 juin prochain, l’enseigne culturelle invite le public à venir déposer ses livres, en bon état en magasin.  Médiathèque « Ideas Box » dans les camps de réfugiés syriens de Zaatari en Jordanie - 2016 © Agnès Montanari   L’objectif : « Redonner une seconde vie aux livres », qui serviront à créer ou alimenter des bibliothèques, au service des populations défavorisées partout...