Elargissement de l'exception pédagogique : vers un monopole d'État ?

  • Partager sur Twitter

Victor De Sepausy - 01.03.2013

Il se passe actuellement un petit quelque chose dans le monde de l'Éducation nationale. La présentation d'un projet de loi pour la refondation de l'école, mis en oeuvre par le ministère de Vincent Peillon propose toute une liste de solutions pour moderniser et dynamiser l'éducation nationale. Avec toutefois un point précis qui fait vibrer le coeur des éditeurs de manuels scolaires : l'exception pédagogique. 

 

 

 

 

Dans un document rendu public depuis le mois de janvier, le ministère de l'Educnat a en effet indiqué les grands chantiers qui seront attaqués pour refondre les bases de l'école. Aucun gouvernement n'y échappe : tout ministre prenant ses fonctions dans ce domaine souhaite marquer son passage par une réforme de l'institution. En l'état, un point a attiré tout particulièrement l'attention de l'édition scolaire, introduite par l'article 55 du Projet de loi. 

 

Le dossier de presse évoque ainsi un « élargissement du domaine de l'exception pédagogique » - comprendre : une modification de l'article 122-5. Ce dernier fixe les limites d'intervention d'un auteur, et « lorsque l'oeuvre a été divulguée », les choses qu'il ne peut pas interdire. Ainsi, on retrouve au 3e point 

 

3° Sous réserve que soient indiqués clairement le nom de l'auteur et la source :

a) Les analyses et courtes citations justifiées par le caractère critique, polémique, pédagogique, scientifique ou d'information de l'oeuvre à laquelle elles sont incorporées ;

 

Or, le projet de loi vise à « faire entrer l'école dans l'ère du numérique », et pour y parvenir, prévoit bel et bien de taper sur l'article du Code de la Propriété Intellectuelle. Avec pas mal de prudence, on peut ainsi lire : « Le projet de loi élargit le domaine de l'exception pédagogique aux "œuvres réalisées pour une "édition numérique de l'écrit" ainsi qu'aux sujets d'examen et de concours organisés dans la prolongation des enseignements. »

 

Exceptionnelle exception

 

Mais dans le dossier de presse, on en apprend un peu plus sur cette modification du CPI. Ainsi, la mesure est décrite comme suit : 

 

Le projet de loi élargit le domaine de l'exception pédagogique – qui permet la représentation ou la reproduction d'extraits d'œuvres dans le cadre de l'enseignement, à des fins d'illustration, sans avoir à demander préalablement l'autorisation aux auteurs ou aux ayants droit – aux « œuvres réalisées pour une édition numérique de l'écrit » ainsi qu'aux sujets d'examen et de concours organisés dans la prolongation des enseignements. 

 

Les objectifs que porte cette mesure sont tout bonnement de permettre aux professeurs d'enrichir le contenu de leurs enseignements « en y intégrant aisément de nouvelles ressources, dont l'usage était jusqu'ici extrêmement compliqué ». Et pour ce faire, il faut donc modifier le droit français, que le ministère de l'Éducation nationale considère comme « l'un des plus restrictifs d'Europe en matière de propriété intellectuelle : l'exception pédagogique est limitée à ce jour à des « extraits d'œuvres » 

issus d'une publication papier et exclut les extraits provenant d'un support numérique ». 

 

L'élargissement qui est prévu dans le projet de loi augmentera la portée de l'exception pédagogique. Ainsi, le corps enseignant pourrait « utiliser directement les ouvrages édités sous forme numérique, alors qu'ils devaient auparavant les scanner ou en saisir le contenu ». 

 

Et c'est dans ce contexte que l'article 55 a été mis en place. 

 

A l'article L. 122-5 du code de la propriété intellectuelle, le e du 3° est ainsi modifié :

1° Les mots : « et des œuvres réalisées pour une édition numérique de l'écrit » sont 

supprimés ;

2° Après le mot : « pédagogiques », la virgule est remplacée par le mot : « et » ;

3° Après le mot : « recherche », sont insérés les mots : « , y compris pour l'élaboration et la diffusion de sujets d'examen ou de concours organisés dans la prolongation des 

enseignements ».

 

Ce qui, si l'on se réfère à l'article 122-5 du CPI le point e) de l'alinéa trois passerait de 

 

La représentation ou la reproduction d'extraits d'oeuvres, sous réserve des oeuvres conçues à des fins pédagogiques, des partitions de musique et des oeuvres réalisées pour une édition numérique de l'écrit, à des fins exclusives d'illustration dans le cadre de l'enseignement et de la recherche, à l'exclusion de toute activité ludique ou récréative, dès lors que le public auquel cette représentation ou cette reproduction est destinée est composé majoritairement d'élèves, d'étudiants, d'enseignants ou de chercheurs directement concernés, que l'utilisation de cette représentation ou cette reproduction ne donne lieu à aucune exploitation commerciale et qu'elle est compensée par une rémunération négociée sur une base forfaitaire sans préjudice de la cession du droit de reproduction par reprographie mentionnée à l'article L. 122-10;

 

à quelque chose de tout autre. En supprimant de l'exception pédagogique les oeuvres réalisées pour une édition numérique de l'écrit, c'est une porte ouverte à plusieurs problèmes sérieux que rencontreraient alors les éditeurs. 

 

La commission culturelle adopte

 

Le député UMP du Bas-Rhin, Patrick Hetzel, avait d'ailleurs fait remarquer ce risque au cours de l'examen du projet de loi, ce 20 février, à l'Assemblée nationale.

 

Mais revenons à ce projet. L'article 55 vise à favoriser l'utilisation des ressources numériques sans que soit jamais soulevée la question de la liberté pédagogique. Or l'article 10 organise un service public de l'enseignement numérique dont la création pourrait déboucher sur un véritable monopole d'État et devenir « liberticide ».

Cette disposition peut d'autant plus inquiéter qu'elle est de nature à favoriser un phénomène qui se développe depuis une bonne trentaine d'années, notamment dans le primaire, et dont je m'étonne que vous ne le preniez nulle part en compte : je veux parler du « zapping pédagogique » qui, selon certains spécialistes, contribue à la dégradation de la performance scolaire dans la mesure où il prive du cadre de référence donné par le manuel.

 

Ces 27 et 28 février, l'Assemblée nationale a continué de débattre sur cette question, mais les documents ne sont toujours pas accessibles en ligne. Difficile de savoir comment la question de l'article 55 avance. Les différents amendements déposés ont soit été retirés pour une défense en séance, soit ont reçu un avis défavorable. Seul message : « La commission des affaires culturelles a adopté le projet de loi de d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République. »

Kobo poursuit son développement en Afrique du Sud avec Exclusive Books

  • Partager sur Twitter

Clément Solym - 19.01.2017

La filiale ebook de Rakuten a signé un partenariat avec Exclusive Books, librairie d’Afrique du Sud. C’est à Kobo que sera confiée la commercialisation de livres numériques désormais. La migration vers les services de Kobo s’opérera durant le mois de janvier pour l’ensemble des clients actuels.   ActuaLitté, CC BY SA 2.0     Avec un catalogue de 5 millions d’ouvrages revendiqués, Kobo récupérera donc le fichier de clients de Exclusive Books, souligne Ben Williams, le directeur général. Soucieux de se concentrer sur la vente de livres papier, la...

Grand Prix d'Angoulême : Cosey, Larcenet et Ware en lice

  • Partager sur Twitter

Florent D. - 18.01.2017

A l’issue du premier tour de l’élection du Grand Prix qui s’est déroulé du 9 au 15 janvier 2017, les trois auteurs sont retenus pour concourir pour le second tour du vote de désignation du Grand Prix 2017. Alan Moore figurait, à l'issu du premier tour, parmi les trois auteurs plébiscités et bien qu'il soit heureux et fier de cet honneur, il ne souhaite plus participer à la vie publique de la bande dessinée ou recevoir de prix.    Larcenet © Dargaud-Rita Scaglia ; Chris Ware © Jorge Fidel Alvarez-9e Art+ -; Cosey © le Lombard A....

Des livres d'artiste à Bruxelles : Histoires de livres

  • Partager sur Twitter

Cécile Mazin - 17.01.2017

Dédier une rencontre aux livres d’artistes implique d’avoir déjà une certaine idée de ce que peuvent être ces ouvrages. Depuis 2003, le salon Histoires de livres offre à ces œuvres une place spécifique au cœur de Bruxelles. Cette année, le rendez-vous est fixé ces 22 et 23 avril.       « Notre salon a donc pour objectif de permettre au grand public de découvrir toutes les facettes de la création d’un livre d’artiste, ce médium spécifique des arts visuels contemporains ; qu’il s’agisse de livres illustrés, de livres pauvres, de livres...

Un répertoire de 30 millions de documents sur les persécutions nazies

  • Partager sur Twitter

Antoine Oury - 13.01.2017

Le Service international de recherches (International Tracing Service) a annoncé la mise en ligne d'un gigantesque répertoire de ses archives, soit 30 millions de documents relatifs à l'Holocauste et aux persécutions perpétrées par les nazis.   Le Service international de recherches, en 1958 (International Committee of the Red Cross, CC BY-SA 2.0)     Le service de recherches, chargé de conserver et d'archiver les documents relatifs aux persécutions nazies ainsi qu'à leurs survivants, est opérationnel depuis 1943, mais officie en tant que centre de...

Margaret Thatcher éclipse Winston Churchill

  • Partager sur Twitter

Clément Solym - 13.01.2017

Scandale dans le monde des biographies dictionnariales, ou plutôt, des dictionnaires biographiques : la nouvelle édition Dictionary of National Biography est sortie. Et voici qu’elle fait apparaître Margaret Thatcher. Oui, la dame de fer est dans le dico. Mais le scandale n’est pas là.   PROArchives New Zealand, CC BY SA 2.0     Le Guardian a en effet relevé que la première femme à avoir occupé le rôle de Premier ministre du Royaume-Uni dispose de plus de mots que des figures comme Churchill. En effet, seule la reine Elizabeth 1ere ou encore William...

Anime Strike : Amazon bascule dans l'animation japonaise en VOD

  • Partager sur Twitter

Florent D. - 13.01.2017

Les passionnés d’animes se réjouiront de la nouvelle offre d’Amazon : Anime Strike est une offre destinée aux clients Prime, qui pour 5 $, accéderont à une bibliothèque de séries basée sur l’animation japonaise. Il ne s’agit pas à proprement parler d’un nouveau service de streaming, mais d’un canal supplémentaire disponible via Amazon Video.       Anime Strike est toutefois la première marque propre à Amazon, dans son offre à la demande, proposée à travers son service de Chanels. Pour l’heure, évidemment, seuls les États-Unis sont...

Marc Ceccaldi et Xavier Galaup au conseil d'administration du CNL

  • Partager sur Twitter

Antoine Oury - 12.01.2017

Le Centre national du livre (CNL) soutient, grâce à différents dispositifs et commissions, tous les acteurs de la chaîne du livre, et ce sont les professionnels de cette chaîne et l'État qui définissent sa politique, à travers son conseil d'administration. Celui-ci évolue en ce début d'année.   (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)     L'arrêté du 13 décembre, publié dans le Journal officiel de ce 12 janvier, nomme membres du conseil d'administration du Centre national du livre Marc Ceccaldi, directeur régional des affaires culturelles de la région...

Carlos Zanón continuera les aventures du détective Pepe Carvalho

  • Partager sur Twitter

Nicolas Gary - 12.01.2017

Découvert par les éditions Asphalte, Carlos Zanón a publié plusieurs ouvrages en France, traduits par Adrien Bagarry. Si les Français boudent quelque peu ses romans, ils goûteront peut-être plus sa reprise des aventures de Pepe Carvalho, le légendaire détective de Manuel Vázquez Montalbán. En effet, Carlos Zanón poursuivra les romans de l’écrivain espagnol, décédé en octobre 2003.   Nacho, CC BY 2.0     Le groupe éditorial Planeta, ainsi que les héritiers de Manuel Vazquez Montalban, ont conclu un accord qui confirme la poursuite des histoires du...

Penguin Random House revend ses filiales de Singapour et de Malaisie

  • Partager sur Twitter

Clément Solym - 11.01.2017

Le groupe Penguin Random House a annoncé la vente de ses filiales Penguin Singapore et Malaysia à Times Publishing, groupe média asiatique détenu par la société Fraser and Neave. Un montant de 8 millions $ singapouriens est en jeu dans cette transaction.   ActuaLitté, CC BY SA 2.0     La vente inclut les bureaux locaux, ainsi que les services de distribution. Les deux structures externalisées seront désormais distributeurs exclusifs des ouvrages publiés par Penguin Books, The Random House Group, Dorling Kindersley et Penguin Random House – ainsi que les...

Littérature jeunesse : au coeur de la création littéraire, éditeurs et auteurs

  • Partager sur Twitter

Cécile Mazin - 11.01.2017

Le 19 janvier prochain sera proposée à Landerneau une journée de rencontre avec les éditeurs de littérature jeunesse. Coorganisé par le SNE, la ville de Landerneau, ainsi que Livre et Lecture en Bretagne, elle s’articulera autour de la thématique « Au coeur de la création littéraire : auteurs, éditeurs ».   ActuaLitté CC BY SA 2.0     On retrouvera les différentes informations dans le programme ci-dessous. Albums, romans pour 8-12 ans et documentaires seront ainsi évoqués au cours de la journée.     Invitation JE-Landerneau by...