En Italie, Wikipedia ferme pour dénoncer la directive droit d'auteur

Clément Solym - 03.07.2018

Patrimoine et éducation - A l'international - Wikipedia Italie fermer - directive européenne droit - droit auteur europe


La communauté Wikipedia d’Italie a décidé de bloquer l’accès à ses pages et ses résultats de recherche, protestation contre la directive européenne sur le droit d’auteur. Débattue au Parlement européen, elle « menace la liberté du en ligne et crée des obstacles dans l’accès au Net ». Juste cela.

 

Alfredovic, 2010, CC BY-SA 4.0


 

On retrouvera ce 3 juillet dans les archives comme une pierre noire dans l’histoire du web. Plus qu’un acte de censure, c’est tout bonnement un mouvement de rejet du texte européen que revendique Wikipedia.it. En effet, ce 5 juillet, le Parlement décidera s’il accélère la procédure d’approbation de la directive sur le droit d’auteur.

 

« Au lieu de mettre à jour les lois sur le droit d’auteur en Europe, pour promouvoir la participation de tous à la société de l’information [la directive] menace la liberté en ligne et crée des barrières dans l’accès au net, en imposant de nouveaux obstacles, filtres et restrictions », peut-on lire sur la page d’accueille. 

 

Si la proposition est acceptée, poursuit l’encyclopédie, il sera impossible « de partager un article de journal sur les réseaux sociaux ou de le trouver sur un moteur de recherche. Wikipedia elle-même risquerait de fermer ». 


Sur lesdits réseaux, le hashtag #SaveYourInternet, qui s’accompagne d’une pétition à l’attention du Parlement, permet de mieux comprendre les enjeux. Au moment de la publication, plus de 678.000 personnes ont signé : un site dédié offre même des compléments d’informations, notamment sur le fameux article 13, à l’origine de cette campagne, ainsi que l’article 11.



 

« La commission des affaires juridiques du 20 juin a plutôt décidé de prendre des mesures qui fragmenteront davantage internet, et enfermeront des millions de citoyens dans les limites des filtres pour l’upload et l’autorisation prévention, opérés par quelques grands acteurs. »

 

Directive droit d’auteur : l’Europe rendrait
le bookface illégal ?

 

En attendant, pas de Wikipedia pour les Italiens, et une crainte véritable pour le net, dans les prochaines 48 heures. 

 

Rappelons également que les éditeurs, en France, sont parvenus à réintégrer dans le projet de directive le principe de numérisation des œuvres indisponibles, originellement condamné par la Cour de Justice de l’Union européenne. Le projet ReLIRE permettait, sans avoir à demander l’autorisation ni des auteurs ni des ayants droit, de commercialiser des versions numériques de leurs livres. 




Commentaires

C'est vraiment l'hôpital qui se fout de la charité cette histoire. Depuis 2007, Wikipedia France censure le parti politique de François Asselineau et ses 31000 adhérents, en lui refusant une page dédiée au mouvement politique, et en redirigeant les internautes vers la page du fondateur (actuellement président). Mieux encore : depuis 2016, WP bloque la modification de cette même page, dont le contenu reprend bien toute la diffamation subie par le mouvement durant la dernière campagne présidentielle, de la part de tous les grands médias aux ordres du CSA, donc de l'oligarchie européiste. Bref, WP fait sa loi, et participe ouvertement à la censure politique en France, sans comptes à rendre à personne, en filtrant et en déformant ce que les internautes français ont ou non le droit de savoir. Pas très étonnant en soi quand on sait que WP est financée par des intérêts de plus en plus privés, et notamment américains. En fait, l'appel à don annuel est juste un piège à cons destiné à faire croire aux naïfs que cet outil a encore quelque chose de libre et de propre, ce qui n'est plus le cas depuis des années !

Et pour mettre les points sur les "i", autant l'AFUL,l'APRIL, LQDN ou Framasoft ont des adhérents identifiés qui ont donné un mandat pour les représenter du point de vue politique, afin de défendre le libre et ses valeurs, autant WP n'a jamais reçu aucun mandat, n'a aucun adhérent, ne représente donc personne, et ferait donc bien de fermer sa grande gueule !

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.