Enchères : Dominique de Villepin millionnaire

Nicolas Gary - 30.11.2013

Patrimoine et éducation - Patrimoine - Dominique de Villepin - vente aux enchères - Drouot


La maison Pierre Bergé & Associés a indiqué que la vente des livres et manuscrits de l'ancien premier ministre de Jacques Chirac, Dominique de Villepin, avait totalisé 2,9 millions €, avec frais. Avec 450 pièces mises aux enchères, Feux et flammes. Un itinéraire politique, nom donné à la vente, réunissait des oeuvres du XVIe au XXe siècle.

 

 

Annoncée de longue date, la vente de cette collection s'effectuait chez Drouot. Au menu, Victor Hugo, Jean Jaurès, des livres dédicacés par le général Charles de Gaulle, ou encore une affiche remontant à mai 68, raillant ledit général. Benoît Forgeot, libraire-expert, soulignait le côté « portrait chinois » de cette bibliothèque. « C'est celle d'un homme en mouvement, à l'esprit curieux, toujours en éveil [...]. Elle n'est pas statique, ni limitée à une période, ni concentrée uniquement sur des valeurs sûres. »

 

Après coup, le résultat escompté est quasiment le double de celui que l'on avait estimé. « C'est formidable. Le marché a entériné le regard particulier de Dominique de Villepin sur la politique vue par la littérature », estime l'expert, auprès de l'AFP. Si la « mise à nu », selon ses termes, de l'homme politique se faisait au travers des livres présentés, le public est venu nombreux pour assister à la séance, précise la maison d'enchères.

 

Le plus franc succès de la séance revient à Voyage au Congo, suivi de Retour au Tchad, écrit par André Gide, illustré par le photographe Marc Allégret (Ed. Gallimard, 1928), et qui est parti pour 205.772 €. 

 

La version originale de Les Aventures de Tintin reporter au pays des Soviets, par Hergé, (Ed. du Petit Vingtième) fut remportée pour 53.443 € et, autre édition originale, L'Homme révolté de Camus, (Ed. Gallimard 1951), pou 89.016 €. Un ouvrage pour le moins insolite, puisqu'il s'agit du service de presse, « le volume comporte un envoi autographe signé à Simone de Beauvoir et Jean-Paul Sartre, réunissant ainsi trois figures majeures de l'histoire intellectuelle du XXe siècle », souligne la maison.

 

Parmi les acheteurs, quelques lots ont été préemptés par la BnF, la ville de Nantes ou encore le musée d'Arras. L'estimation préalable des lots avait duré six mois.