medias

Enchères : Millon propose un vaste “tour du monde par l'affiche”

Antoine Oury - 10.01.2018

Patrimoine et éducation - Patrimoine - Millon Enchères - Millon affiches encheres - auction posters affiches


La maison de vente aux enchères Millon Riviera, à Nice, place le mois de janvier sous le signe du voyage avec la dispersion d'un fonds exceptionnel d'affiches, du street art aux estampes, de la France à l'Arabie saoudite, en passant par la Pologne, la Turquie ou la Suisse. Les ventes auront lieu les 31 janvier, 1er et 2 février prochains.

 

Lido des Champs-Élysées, Carlo Cherubini
 

L'affiche fait véritablement son apparition avec l’essor industriel du XIXe siècle qui va modifier la société en profondeur, la transformant en « société de consommation » et voit apparaitre timidement les premières affiches lithographiques vantant les produits manufacturés.

 

C’est Jules Chéret (Paris, 1836 - Nice, 1932), typographe de métier, formé ensuite aux Arts Décoratifs à Paris, qui est considéré comme le pionnier de l’affiche publicitaire. Il va travailler au perfectionnement des techniques et optera pour un style particulier, propre à l’affiche : une forme dynamique, vivante, et éclatante de couleurs. D’autres artistes s’empareront de cette forme artistique tels que Bonnard, Toulouse-Lautrec ou encore Alfred Mucha. Très vite, des collectionneurs s’y intéresseront.

 

À la fin de la Grande Guerre, un style nouveau apparaît, plus adapté aux temps modernes. Loupot, Cassandre, Jean Carlu ou encore Paul Colin participent à ce nouvel élan de l’affichisme moderne. La Seconde Guerre mondiale marque un arrêt brutal à cette forme de communication et à la fin de la guerre la reprise est difficile, car l’art est remis en cause et l’abstraction qui fait son apparition s’applique mal à l’affichage.

 

Des centaines d'affiches vintage du domaine public
en accès libre

 

Il faudra attendre Savignac et sa pratique très particulière au début des années 50 pour voir apparaitre enfin un renouveau. Les principales caractéristiques de son graphisme sont, le trait simplifié et dynamique, la primauté de la couleur et l’humour. Morvan, Nathan, Auriac, Georget, Raymond Gid s’engouffrent dans ce style en apportant leur touche personnelle avec succès.

 

Mai 68 voit éclore sur les murs des villes de très nombreuses affiches contestataires à côté des rares affiches publicitaires qui subsistent encore pendant cette période trouble. Le graphisme évolue, devient encore plus dépouillé pour aller à l’essentiel.

<

>

 

Les années 80 voient se développer la pratique de l’affiche aussi bien en illustration avec de grands noms comme Villemot, Auriac, Excoffon, Georges Mathieu ou encore Roger Bezombes, qu’en photo avec Jean-Paul Goude, Helmut Newton, Sarah Moon, Guy Bourdin, Jeanloup Sieff, mais aussi Jean-Michel Folon, André François, Jean Widmer, Michel Guiré-Waka, Pascalini, Luigi Castiglioni, Grapus, Alain Le Quernec, Zanzibar’t, Michel Bouvet, Claude Baillargeon, Philippe Apeloig, Polymago...

Le catalogue complet des ventes est accessible à cette adresse.

Le mardi 30 janvier, Millon Riviera propose une journée d'expertise des affiches par Frédéric Lozada, expert, suivie, à 19h, d'une conférence, chez Millon Riviera, 2, rue du Congrès à Nice. Une prochaine vente d'affiches aura lieu le 30 mai 2018.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.