medias

Enchères : un Coran iranien du 15e siècle vendu pour près de 8 millions €

Camille Cado - 01.07.2020

Patrimoine et éducation - A l'international - encheres coran rare - coran sur papier chinois - coran rare ancien or


Le 25 juin dernier, Christie’s a organisé une vente aux enchères sur l’art des mondes musulman et indien. Parmi les objets d’exception présentés, un rare exemplaire d’un Coran copié sur du papier chinois coloré. Le somptueux manuscrit, qui date du 15e siècle, a été adjugé pour 7,016 millions £, soit presque 12 fois plus que son estimation initiale.
 


Le 25 juin dernier, des manuscrits, des objets et des peintures venant du Moyen-Orient, de l’Inde, mais aussi de l’Europe ont été mis en vente par la maison Christie’s. Parmi les lots proposés, un coran copié sur des feuilles colorées chinoises. Initialement estimé entre 600.000 et 900.000 £, l’ouvrage s’en est finalement allé pour plus de 7 millions £ (environs 7,77 millions €).

Originaire d’Iran, le manuscrit est écrit en arabe naskh. Il remonterait au 15e siècle, ce qui correspondrait à l’ère timouride (1370-1507). L’empire timouride était une dynastie sunnite, d’origine turco-mongole, dont le nom a été emprunté de son fondateur, Timour, également connu sous le nom de Tamerlan.

Elle couvrait entre autres l’Ouzbékistan moderne, l’Iran, la Mésopotamie, l’Afghanistan, une grande partie de l’Asie centrale, ainsi que des parties de l’Inde contemporaine, du Pakistan, de la Syrie et de la Turquie.

D’après Christie’s, l’ouvrage pourrait également provenir des Aq Qoyunlu ou Ak Koyunlu. Également connue sous le nom des Moutons blancs turcomans, cette fédération tribale avait régné sur ce qui s'apparente aujourd’hui à l’Anatolie Orientale, l’ouest de l’Iran, l’Irak, le nord-est de la Syrie, l’Arménie, de l’Azerbaïdjan et le Koweït de 1378 à 1508.
 

Témoignage des liens culturels entre l’Iran et la Chine


Plus qu’un ouvrage d’exception, ce coran illustre le riche échange culturel qu’entretenaient l’Iran timouride et la Chine Ming. Bien que le papier coloré ait été utilisé pendant de nombreuses années dans le monde musulman, il s’agit pour cette copie d’un papier chinois, considéré à l’époque comme plus attrayant en raison de ses couleurs vives et ses motifs exotiques. 
    
On y retrouve ainsi du bleu, du rose, du violet, de l’orange et du vert. Mais également, des ornements en or typiquement chinois, représentant des fleurs ou des paysages. D’autres pages sont simplement parsemées de tâches en or.

<

>



Avant la découverte de ce manuscrit, on en comptait seulement six créés à partir de papier chinois. Parmi lesquels, quatre Corans, dont celui du Detroit Institute of Art et Le Musée des arts turcs et islamiques à Istanbul (via Rattibha).


Photographie : crédit Christie's 



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.