Enseignant : un métier particulièrement exposé aux insultes

Victor De Sepausy - 04.07.2014

Patrimoine et éducation - enquête - insee - insultes


Une enquête de l'Insee menée sur le Cadre de vie et de sécurité s'est intéressée aux faits de délinquance dont les ménages peuvent se dire victimes. Il en ressort que les personnels de l'Education nationale sont particulièrement exposés aux menaces et aux insultes, et ce bien plus que la population dans son ensemble.

 

Les membres de l'Education nationale sont 6 % à dire avoir été victimes au moins une fois de menaces et 16 % d'insultes sur l'année passée. Ces chiffres sont respectivement de 4 % et 12 % parmi l'ensemble des personnes qui travaillent.

 

Cette situation particulière amène l'Insee à en faire une des caractéristiques des métiers de l'Education nationale. Les enseignants de collèges et lycées sont les plus menacés ou insultés par des élèves, tandis que ceux qui travaillent au primaire et en maternelle sont eux pris à partie par les adultes.

 

« Les personnels les plus jeunes sont particulièrement exposés ; en revanche, les femmes ne sont pas plus menacées ou insultées que leurs collègues masculins. Dans l'année qui suit l'incident, en moyenne, 46 % des personnels de l'Éducation nationale menacés ou insultés dans l'exercice de leur métier signalent des séquelles telles que des troubles du sommeil ou une perte de confiance en soi. Un tiers des victimes estiment que l'incident a perturbé leur vie quotidienne, notamment leur vie professionnelle », rapporte le Café pédagogique.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.