Erik Orsenna, Oxmo Puccino, engagés pour lutter contre Ebola

Cécile Mazin - 25.11.2014

Patrimoine et éducation - A l'international - virus ebola - personnalités unicef - Erik Orsenna


Huit personnalités se sont engagées aux côtés de l'UNICEF, pour une campagne de sensibilisation : Oxmo Puccino, Ibrahim Maalouf, Érik Orsenna, Élodie Gossuin, Tété, Pierre Arditi, Laurence Ferrari et Serge Moati ont pris fait et cause pour lutter contre le virus Ebola, aux côtés de l'organisation à but non lucratif. 

 

 

 

 

Huit personnalités, réunies dans un spot publicitaire, pour appeler à la mobilisation, et sauver les enfants menacés, ou affectés, par le virus Ebola. Bien plus qu'une épidémie, insiste l'UNICEF, c'est un véritable désastre qui s'abat. « Ebola fait bien plus de victimes qu'on ne peut l'imaginer et ses conséquences sur les enfants sont dramatiques : manque de soins, écoles fermées, des milliers d'orphelins, souvent soupçonnés à tort, de porter le virus, rejetés par leur entourage, mis à l'écart par la communauté », note l'organisation.

 

Bien entendu, elle parle de l'urgence à intervenir, tant en matière de prévention que de protection, afin de stopper la propagation et d'éradiquer l'épidémie. 

 

 

 

 

« Au-delà de l'aide précieuse que nous apporte ces personnalités qui nous permettent de faire entendre la voix des enfants, le soutien de tous et la mobilisation de chacun demeurent essentiels pour amplifier nos actions sur le terrain et poursuivre notre mission, jusqu'à l'endiguement de l'épidémie », déclare Sébastien Lyon, directeur général de l'UNICEF France.

 

Depuis le mois de janvier, la Guinée a recensé au moins 80 personnes mortes du virus, particulièrement contagieux, et pour l'instant sans remède. Or, les pays voisins prennent des mesures parfois vaines pour lutter contre le virus. Une chanson, lancée la semaine passée par Band Aid, Do They Know It's Christmas, a permis de récolter en quelques minutes plus d'un million $ de dons. Une chanson également critiquée, pour ses références à la culture occidentale, alors que les pays touchés sont principalement musulmans.