Et si la réussite scolaire était en grande partie génétique

Julien Helmlinger - 07.08.2013

Patrimoine et éducation - A l'international - Education - Génétique - Réussite scolaire


C'est l'idée avancée par un géné­ti­cien amé­ri­cain, Robert Plomin, qui estime que d'après son étude menée avec l'Institut de psy­chia­trie du King College de Londres, les résul­tats sco­laires d'un élève dépen­draient davan­tage de son patrimoine génétique que de la qua­lité de l'enseignement reçu. L'ADN, finalement plus fort que l'école ? 

 

L'impact du patri­moine géné­tique sur les résul­tats scolaires, de leur panel d'étude, aurait été déterminant à hauteur de 58 % de la note en sciences, 55 % de la note en maths, et 52 % en anglais. La qua­lité de l'enseignement, l'environnement sco­laire et fami­lial feraient ce qui reste. Le généticien estime que l'analyse génétique pourrait servir à développer de nouvelles approches en matière d'éducation. (via NousVousIls)




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.