États-Unis : des documents inédits sur l'Holocauste bientôt mis à disposition du public

Laurène Bertelle - 28.04.2017

Patrimoine et éducation - A l'international - FRD presidential library and museum - bibliothèque franklin roosevelt holocauste - documents holocauste bibliotheque


Aux États-Unis, la bibliothèque présidentielle Franklin D. Roosevelt se lance dans un grand projet : regrouper différents contenus concernant l’Holocauste dispersés dans les archives de la bibliothèque et les rendre disponibles au public dans le monde entier.


FDR Presidential Library & Museum

Franklin D. Roosevelt Presidential Library and Museum
(FDR Presidential Library and Museum, CC BY 2.0)


 

La « Franklin D. Roosevelt Presidential Library and Museum » fut la toute première bibliothèque présidentielle des États-Unis. Elle est située à Hyde Park, où le 32e président des États-Unis et chef de l’armée pendant la Seconde Guerre mondiale est né, a vécu, et est décédé.
 

Lundi 24 avril dernier a été lancé le projet : « Henry Morgenthau Jr. Holocaust Collections : a Curatorial Project ». Il consiste à regrouper et mettre en relation les différents contenus de la bibliothèque présidentielle concernant l’Holocauste.
 

Des documents inédits sur l’Holocauste
 

Henry Morgenthau Jr. était le secrétaire du Trésor sous Franklin D. Roosevelt. Il a joué un rôle primordial dans la mise en place du War Refugee Board, agence exécutive dont le but était de venir en aide aux civils victimes des nazis.
 

Le projet qui porte son nom commencera avec l’analyse de trois principales collections : les journaux et agendas de Morgenthau, les enregistrements du War Refugee Board et les papiers de Rudolf Vrba, rescapé du camp de concentration d’Auschwitz qui a coécrit un rapport détaillé sur les opérations dans les camps. Ce dernier groupe de documents est un ajout récent dans la collection de la bibliothèque et n’avait jamais été jusqu’à présent accessible au public.
 

Toujours pour des questions d’accessibilité, la bibliothèque a choisi de privilégier le numérique, pour mettre les documents à disposition prochainement sur son site. Pour Paul Sparrow, directeur de la bibliothèque, le projet sera « une ressource essentielle pour les spécialistes de l’Holocauste dans le monde entier ».