Étudiants : l'avenir des livres numériques sera à la location

Clément Solym - 10.11.2010

Patrimoine et éducation - A l'international - ebooks - scolaire - libraires


Quand on les proclament addicts à internet, il faudrait peut-être les consulter auparavant. Parce que la grande majorité des étudiants préfère les livres imprimés aux ebooks pour travailler au quotidien.

Près de 75 % des élèves sollicités par l'étude de la National Association of College Stores, auprès de 1100 élèves d'université à travers les États-Unis. S'il y a bien eu un changement numérique, la bascule est loin d'être définitive et unanime, montrerait cette enquête.

Mais selon les libraires, si changement on constate, c'est bien plus du fait - et du côté - des enseignants que cette évolution s'est faite. En effet, alors que les professeurs sont invités à réaliser des économies et ces derniers sont exceptionnellement sensibles au matériel informatique dans leurs cours.


Pourtant, le papier reste largement favori, puisque les fonctionnalités des lecteurs ebooks sont encore trop réduites par rapport à ce que l'on peut faire avec un simple crayon à papier et un livre. En fait, c'est par le biais de prêts que la grande majorité des oeuvres numériques sont utilisées.

La vente de livres numériques représente encore moins de 1 % de certaines librairies universitaires, et l'on lorgne bien plutôt du côté de la location de ces ouvrages.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.