Evaluations nationales en CE1 et CM2, à des fins pédagogiques

Clément Solym - 22.05.2012

Patrimoine et éducation - Scolarité France - évaluations - nationales - CM2


Alors que les évaluations nationales 2012 ont démarré pour les élèves de CE1 et de CM2 et dureront jusqu'à vendredi, Vincent Peillon a précisé que les résultats ne seraient utilités qu'à des fins pédagogiques sans remonter au niveau national. Ces évaluations devraient sans doute disparaître en 2013.

 

Ces évaluations, instaurées dans la douleur en 2009, devaient permettre d'évaluer, au niveau local comme national, l'évolution des acquis des élèves. Mais elles ne donnaient pas entière satisfaction aux enseignants. Placées en fin d'année, les résultats ne pouvaient donc pas être utilisés pour élaborer les dispositifs de soutien. L'ensemble paraissait donc quelque peu bancal.

 

Selon le ministre, le prochain dispositif d'évaluation devra répondre à une double attente :

« - mettre à disposition des enseignants des outils d'évaluation leur permettant un diagnostic individualisé des acquis scolaires de leurs élèves et, en tant que de besoin, de repérer et de traiter le plus tôt possible les difficultés scolaires ;

- au niveau national, des instruments de mesure des résultats du système éducatif seront développés pour permettre de guider le pilotage ministériel et académique. »

 

Arrivé trop tard au pouvoir, Vincent Peillon ne pouvait plus annuler la tenue de ces évaluations, les documents avaient déjà été imprimés. 1,6 million d'élèves planchent donc sur les sujets depuis lundi et ce jusqu'à vendredi. Le ministre de l'Education nationale souhaite mettre en place, dans la concertation, une nouvelle loi d'orientation et de programmation dès l'automne prochain.