Face à l'augmentation des droits universitaires les étudiantes britanniques se prostituent

Clément Solym - 15.12.2011

Patrimoine et éducation - A l'international - prostitution - étudiante - universités


Avec un triplement des droits universitaires et la suppression de l'allocation de vie étudiante, le gouvernement de David Cameron n'a pas vraiment fait de cadeaux aux étudiants désargentés. Face à cette situation, nombreuses sont les jeunes femmes à se tourner vers la prostitution afin de pouvoir continuer leurs études.

 

Une situation dénoncée par une ONG anglaise qui vient en aide aux prostituées. Déjà, une étude menée en 2010 dans une université de Londres montrait que 16 % des étudiants se déclaraient prêts à se prostituer pour continuer leurs études et trouver ainsi les fonds nécessaires. Depuis, la crise n'a fait que s'agraver.

 

 

Voilà qui rappelle aussi les problèmes rencontrés en France par beaucoup d'étudiants. Avec la crise, les jeunes sont touchés de plein fouet. Deux livres en forme de témoignages étaient sortis à la fin des années 2000 autour de cette question : Mes chères études de Laura D. et l'analyse menée par Eva Clouet sur cette question souvent passée sous silence : La Prostitution étudiante.