medias

Fais pas ci, fais pas ça : un manuel de bonnes manières du XVe siècle

Antoine Oury - 24.03.2020

Patrimoine et éducation - Patrimoine - manuel bonnes manieres - livre enfants politesse - bonnes manieres moyen age


Se laver les mains avant de passer à table, ne pas mettre ses doigts dans son nez, ni parler la bouche pleine, encore moins éructer en plein repas : les bonnes manières font partie des apprentissages obligatoires, pour les plus jeunes. Et ce, depuis un moment : la British Library a mis en avant le Lytille Childrenes Lytil Boke au sein de ses collections, un manuel de bonnes manières du XVe siècle...

Gravure de F. Barnard dans un livre de Dickens 
(photo d'illustration, Fondo Antiguo de la Biblioteca de la Universidad de Sevilla, domaine public)


Les enfants du Moyen-Âge avaient eux aussi droit aux remontrances de leurs géniteurs, lorsque leur comportement se relâchait un peu trop : le Lytille Childrenes Lytil Boke, ou Petit livre des petits enfants, avait pour vocation d'inculquer aux plus jeunes les règles de bienséance, pour ne pas faire honte à leur entourage en public et bien se tenir à la maison.

Ce petit livre, un manuscrit rédigé au XVe siècle, propose une série règles, simples et précises : « Pyke notte thyne errys nothyr thy nostrellys » (« Ne mets pas ton doigt dans ton oreille ou dans ton nez »), « Spette not ovyr thy tabylle » (« Ne crache pas à table »), « And chesse cum by fore the, be not to redy » (« Quand vient le moment du fromage, ne te jette pas dessus ») sont quelques-uns des préceptes que l'on peut y découvrir.

Le manuscrit est rédigé en moyen anglais, la langue anglaise parlée et écrite entre la conquête normande, en 1066, et la fin du XVe siècle, qui verra naitre l'anglais moderne naissant. Ce manuel de bonnes manières se destine bien sûr aux familles lettrées, ce qui dénote déjà d'un certain rang social : ce livre permettait de mettre à niveau ses manières, afin d'espérer s'élever socialement ou de se rapprocher de la cour royale.

<

>



Le Lytille Childrenes Lytil Boke laisse voir deux orthographes pour le mot « little » (« petit ») : à cette époque, l'anglais écrit n'est pas encore fixé, et les mots s'écrivent donc à l'oreille. L'imprimerie et les différentes mutations de la langue anglaise permettront, petit à petit, de préciser et de fixer l'orthographe des termes.
 
L'ouvrage peut être découvert à cette adresse, et fait partie de la collection numérique de la British Library dédiée à la littérature jeunesse.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.