Folie Twilight : la police intervient au lycée pour chasser des vampires

Clément Solym - 27.03.2009

Patrimoine et éducation - A l'international - Twilight - folie - police


Évidemment, il fallait que ça dégénère. L'avantage avec Harry Potter, c'est que l'on risquait tout au plus qu'un petit malade grimpe sur un balai et saute du toit de l'école en pensant qu'il s'envolerait... mais quand on parle de vampires...

L'effet Twilight a ainsi frappé l'école Forks High School, située à Boston, et vieille institution de 400 ans, où la police a été obligée d'intervenir, suite à un appel tout à fait sérieux. Des rumeurs couraient dans les couloirs, racontant que l'établissement était désormais infiltré par des vampires. Un coup monté par les copains d'Edward ?

Reste qu'il aura fallu tout de même l'intervention du directeur de l'établissement et un communiqué retransmis dans toute l'école pour que les esprits se taisent. Et non s'apaisent parce que la rumeur est restée solidement accrochée.

Lynne Mooney Teta - c'est pas un peu draculien, ce nom, d'ailleurs ? - la directrice a fait parvenir aux parents, aux élèves et aux professeurs, un courrier demandant que l'énergie de chacun soit réorientée non vers ces fantasmes, mais plutôt vers l'enseignement.

Reste que la police a tout de même dû débarquer, sur la demande de la directrice, pour inspecter l'établissement et assurer aux étudiants qu'il ne traînait aucun vampire dans ce lycée. Oui, parce qu'on parle de lycéens pour le coup... L'agent Eddy Chrispin affirme avoir fait une ronde et constaté par lui-même qu'aucune canine n'était à redouter.

Imagination un peu trop fertile, accentuée par la folie Stephenie Meyer ? Hmm... en même temps Edward est végétarien, donc on ne risque rien, mais pour le coup, qui nous dit que la directrice n'est pas complice ? Et que les autorités sont dans le coup aussi ? Et que finalement on va assister à des disparitions multiples dans ce lycée ?

Sortez les crucifix !