France 3: Sébastien Tellier, dernier candidat Eurovision

Clément Solym - 18.04.2008

Patrimoine et éducation - Scolarité France - Eurovision - 2008 - France


On accusera encore la presse d'avoir monté l'affaire au point de faire retomber l'enthousiasme. On fera peut-être aussi un procès d'intention au député Gonnot. Il adviendra peut-être les pires calamités, mais reste que lepoint.fr semble en savoir une de plus que le diable au sujet du sort de Sébastien Tellier.

Nos confrères annoncent en effet et fièrement que France 3 n'aura plus la possibilité de choisir le candidat représentant le pays pour les Eurovision à venir. Une réunion au sommet incluant Patrick de Carolis et Patrice Duhamel en a ainsi décidé : c'est « par la filière musicale » que le candidat sera désormais élu. C'est-à-dire tous les acteurs de l'industrie du disque.


La polémique autour de Divine est trop forte et la pression trop insupportable ? Toujours est-il que depuis quelques jours, centre des attentions, Sébastien fait amende honorable et promet de rajouter un zeste de francophonie dans son texte. « Si on m'avait demandé de faire une chanson exprès pour l'Eurovision, forcément, j'aurais fait un truc en français », s'expliquait-il sur RTL. De toute façon, « ce n'est pas parce que je chante en anglais à l'Eurovision que demain matin la baguette sera moins bonne ».

De bonne composition, le garçon reconnaît que « si ça fait plaisir à tout le monde, bien sûr que je ferai un effort, je ne suis pas borné ». Ben voilà.