Francis Huster : "Le Président Macron a quelque chose de Molière"

Camille Cado - 12.11.2019

Patrimoine et éducation - Patrimoine - Molière Panthéon - Macron Panthéon - Francis Huster Molière


En 2022, nous fêterons les 400 ans de la naissance de Jean-Baptiste Poquelin, plus connu sous son nom de plume, Molière. Pour lui rendre hommage, l'acteur, metteur en scène et scénariste Francis Huster a décidé de se battre pour faire entrer ce célèbre dramaturge au Panthéon. Après une pétition, le voilà auteur de Molière mon dieu, Plaidoyer pour le Panthéon paru chez Armand Colin le 4 septembre dernier. 





« Molière, dont les œuvres contribuent au rayonnement de la France dans le monde depuis 4 siècles. Molière, qui appartient à notre plus beau patrimoine culturel et artistique. Quelle plus belle occasion de rendre hommage à cet immense auteur que de le faire entrer au Panthéon, monument qui a pour vocation d’honorer les grands personnages ayant marqué l’histoire de notre pays ?! » interroge Francis Huster dans la pétition lancée le 7 mai dernier. 

Cette lettre ouverte à destination du président de la République a récolté 10.260 signatures à ce jour. L'acteur français a decidé d'aller plus loin pour interpeller Emmanuel Macron avec un ouvrage, véritable plaidoyer, pour demander ce qui aurait dû d'après lui être fait depuis longtemps : l'entrée au Panthéon de Molière.
 

Molière, victime d'injustices


D'après Francis Huster, transférer Molière au Panthéon est le moyen de lui rendre justice. D'abord en regard de ces pairs qui y ont été accueillis. Voltaire, Rousseau, Hugo, Zola ou encore Alexandre Dumas.
 
Mais aussi parce que c'est « un acteur à qui on n'a pas pardonné d'être aussi un auteur, de révolutionner le théâtre en mettant le peuple sur scène. Sans lui, on n'aurait aucune idée de la langue, du vrai français du XVII siècle. On ne lui a pas pardonné et on l'a jeté dans la fosse commune » explique-t-il aux tribunes de L'écho républicain.

Sans oublier que « Molière n'a été que le "gant de Louis XIV", l'utilisant pour attaquer tous ceux qui le gênaient. Tous les opposants du Roi, provenant surtout de la noblesse, ont considéré que Molière était l'homme à abattre ».

Et enfin, parce que « c'est le seul auteur de tout le XVIIe siècle qui n'indique jamais la présence de Dieu dans ses écrits. C'est le seul auteur qui ne se soumet pas. Molière a un côté Coluche, un côté Chaplin. C'est l'enfant du peuple qui refuse de plier le genoux. »

Si pour Francis Huster, cette demande de panthéonisation est une manière de réparer les iniquités dont a été victime le dramaturge, c'est aussi le moyen de fixer l'apport important de son art à la France.

« Parce que Molière aura honoré la France en lui offrant depuis quatre siècles d’incomparables moments de rire libérateur, de courage humaniste, de pure tendresse humaine devenus les drapeaux d’âme de notre République, parce que le français est la langue de Molière, parce que pour le monde entier son œuvre continue d’être l’image de ce que la France a de plus bouleversant » évoque-t-il dans la pétition à Emmanuel Macron.

Statue de Molière à la Comédie-Française (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)
 
 

La politique et les Gilets jaunes selon Molière


Après avoir avancé les arguments en faveur du transfert de Molière au Panthéon, Francis Huster poursuit l'entretien en évoquant l'importance du dramaturge en France. « On a tous un côté Molière », affirme-t-il dans l'interview du quotidien français. Même les hommes politiques.

« Le diamant de Molière, c'est Le Misanthrope qui met en avant que chacun d'entre nous doit s'interroger sur l'empreinte qu'il laissera de sa vie. Quelles empreintes laisseront François Hollande, Nicolas Sarkozy ou Emmanuel Macron ? Pour l'instant, Macron est sous l'enveloppe d'Alceste; Hollande, plus raminagrobis, plus chat sous l'enveloppe de Philinte et Sarkozy, c'est Oronte. »

Il explique : « Déçu par le pouvoir, cessant de vouloir peser le pour et le contre, François Hollande est parti. Nicolas Sarkozy était comme Oronte, l'homme du cénacle, presque le gendre de Jacques Chirac, le dauphin du roi. Comme Oronte, il a pensé qu'il était inattaquable. Et puis Emmanuel Macron, c'est Alceste pour l'instant. Il est seul, tout a l'air d'exploser autour de lui, comme un 14 juillet de feu d'artifice. Il va falloir qu'il se conduise en maître pour pouvoir tenir. Il va devoir faire un choix : diriger comme un homme de 40 ans ou comme un homme de 60 ans en allant dans une fuite en avant à la Titanic. Si les Français ont voté pour Macron, ce n'est pas contre Marine Le Pen. Ils ont choisi un politique pour passer à autre chose, comme l'avaient fait les Américains en votant pour Kennedy, "le gosse", face à Nixon. »
 
Pour Francis Huster, cela ne fait aucun doute : Molière est notre contemporain. Et s'il pouvait écrire aujourd'hui, ce serait sur les violences conjugales, une pièce sur une femme battue et maltraitée avance-t-il. « Si l'on regarde bien toute son oeuvre, la plupart de ses héros commettent des violences conjugales » par exemple Arnolphe dans L'Ecole des femmes qui kidnappe Agnès.
Ou encore sur les Gilets Jaunes, « non pas ce qui s'est passé dans la rue mais plutôt dans une famille souffrant de la diminution des retraites, où les parents se verraient reprocher par leurs enfants de trop donner aux plus âgés et de les négliger ».

Pour Francis Huster, la panthéonisation de Molière est donc moins un hommage à ce dramaturge du passé qu'une reconnaissance de son importance 400 ans après sa naissance. En ce sens, dans Molière mon dieu, plaidoyer pour le Panthéon, l'auteur « nous explique pourquoi, en dépit des siècles passés, Molière restera à jamais éternel » indique l'éditeur. 



Francis Huster — Molière mon dieu, plaidoyer pour le Panthéon — Armand Colin — 9782200627089 – 12,90€


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.