Le gouvernement fraîchement recomposé, Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, a souhaité parler de francophonie. Le XVIIe sommet s’était conclu ce 12 octobre à Erevan, réunissant une quarantaine de chefs d’État. Et en 2020, à Tunis, c’est le cinquantenaire qui sera célébré. 

 

Élysée - Prix de l’Audace artistique et culturelle 2015
ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

Depuis qu’Emmanuel Macron a proposé que le centre de gravité de la Francophonie soit basé en Afrique, le ministre souligne que des évolutions sont à attendre. Et à ce titre, l’Organisation Internationale de la Francophonie doit elle-même évoluer. Il faut considérer que l’élection de la ministre des Affaires étrangères du Rwanda, Louise Mushikiwabo, au poste de secrétaire générale de la Francophonie n’interviendra qu’au 1er janvier 2019. Mais ce changement est-il celui qu’il fallait attendre, ou souhaiter ? 

 

L’OIF a bien accueilli quatre membres observateurs, Gambie, Louisiane, Irlande et Malte, ainsi que trois membres devenus associés, Émirats arabes unis, Kosovo et Serbie. Avec 88 membres, l’OIF grandit et le choix de l’Arménie pour accueillir son sommet n’avait rien d’anecdotique : « Il est le symbole de cette Francophonie conquérante, tournée vers l’avenir », affirme Jean-Yves le Drian.

 

Du reste, la France a la ferme intention de lancer son plan de promotion de la langue. Certes, le congrès des écrivains de langue française, initiée par le président de la République est une étape. De même que de s’associer au projet canadien de plateforme numérique francophone, avec TV5 Monde.

 

Mais le gouvernement dresse également la table avec trois axes définis de son engagement : 

 

• contribution française au partenariat mondial pour l’éducation à hauteur de 200 millions d’euros pour la période 2018-2020 ; 

• doublement de l’effort financier de l’agence française de développement dans ce secteur ; 

• doublement du montant accordé par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères au Fonds de solidarité prioritaire pour les projets innovants pour soutenir des actions de coopération éducative menées sur le terrain par les postes diplomatiques. 

 

Concernant l’apprentissage du français, quatre pistes sont déjà à l’œuvre rappelle le ministre : 

 

• présentation, d’ici la fin de l’année, d’un plan de développement de l’enseignement français à l’étranger, pour conforter le modèle des lycées français et atteindre l’objectif de 700 000 élèves en 2030 ; 

• moyens pédagogiques nouveaux pour donner une nouvelle impulsion à l’enseignement bilingue francophone, qui connaît une croissance rapide ; 

• création par le ministère de l’Europe et des affaires étrangères et le ministère de l’Éducation nationale de la plateforme FRED (France Education) qui agrégera les contenus pédagogiques de près de 800 acteurs français du numérique éducatif (lancement en mars 2019) ; 

• rapprochement enclenché entre l’Institut français (Paris) et la Fondation Alliance française, pour apporter un meilleur appui au double réseau des Instituts français et des Alliances françaises dans le monde, toujours dans le respect de l’autonomie de ces dernières. 

 

Enfin, pour conforter le français comme langue de création et d’innovation, plusieurs initiatives ont déjà été enclenchées : 

 

• présentation d’une nouvelle stratégie en faveur de la création francophone en France à Limoges le 27 septembre dernier ; 

• mise en chantier d’un projet de dictionnaire des francophones, qui sera mis en ligne à la fin de l’été 2019 ; 

• lancement des états généraux du livre en français dans le monde, qui auront lieu d’ici la fin de l’année 2019, avec Sylvie Marcé comme commissaire générale ;

• début du projet de restauration du château de Villers-Cotterêts, futur « laboratoire de la langue française » selon le vœu du Président de la République ; 

• préparation d’une saison des cultures africaines en 2020, avec N’Goné Fall comme commissaire générale. 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.