Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Fuite au bac S : les trois suspects sont mis en examen

Clément Solym - 26.06.2011

Patrimoine et éducation - Programmes officiels - fuite - bac - s


Avec la couverture médiatique très importante entourant la fuite sur Internet d’un des exercices de l’épreuve de mathématiques du baccalauréat scientifique, l’enquête se doit d’avancer rapidement. Résultat, les trois suspects entendus jusqu’alors ont été mis en examen, samedi, en fin d’après-midi.

Au sein de cette fine équipe, on retrouve l’auteur présumé du cliché mis en ligne, l’individu qui l’a posté sur Internet ainsi qu’un intermédiaire. Le juge d’instruction en charge de l’affaire a finalement décidé de les mettre tous trois en examen mais ils restent libres, même si l’un des trois a été placé sous contrôle judiciaire.


Les avocats des trois suspects craignent fortement que leurs clients soient victimes de la campagne médiatique disproportionnée qui entoure cette affaire, avec, en fin de course, un jugement très sévère, à valeur exemplaire, si jamais ils étaient reconnus coupables des faits qui leur sont reprochés. Selon les avocats, c’est surtout une mauvaise blague qui a mal tourné, en définitive.

Quoiqu’il en soit, les enquêteurs recherchent toujours d’éventuelles complicités au sein même de l’administration, voire dans une des différentes imprimeries qui jouent un rôle crucial lors de l’impression des sujets du bac.

Si l’enquête semble rapidement progresser, la décision du ministre de l’Education de ne pas compter l’exercice révélé sur Internet ne fait toujours pas l’unanimité, bien au contraire. Les conséquences de cette décision pourraient amener parents et enseignants à monter au créneau aux côtés des élèves de terminale S. L’affaire est donc loin d’être terminée…