Funk, death metal, hip hop : Baudelaire, 1600 chansons tirées de ses poèmes

Nicolas Gary - 19.03.2019

Patrimoine et éducation - Patrimoine - Charles Baudelaire - chansons poèmes Baudelaire - baudelaire songbook


Charles Baudelaire refusait de sortir de chez lui quand ses chemises n’étaient pas repassées — et qu’en réalité, il n’avait plus le sou pour les faire repasser. Et loin de parler chiffons, son héritage poétique a inspiré de nombreuses mélodies, puisant dans ses vers de quoi faire vibrer le monde. C’est d’ailleurs l’objet d’une base de données récemment dévoilée par l’Université de Birmingham. 


 

Recenser et réunir toutes les mises en musique des poèmes de Charles, voilà un projet ambitieux : la semaine, passée, l’université britannique présentait sa plateforme, sous le thème Baudelaire et la musique à l’ère du numérique. Le Baudelaire Song Project profite également de la participation de l’Université Toulouse Jean-Jaurès (France) et le Digital Humanities Institute à l’Université de Sheffield. Son financement a été assuré par la subvention de l’Arts and Humanities Research Council.
 

Projet : Baudelaire !


Quelle forme prend-il ? Simple : débuté en 2015, le projet a recherché toutes les mises en musique vocales de plus de 200 poèmes de Charles Baudelaire, mort il y a 150 ans. La nouvelle base de données contient plus de 1600 mises en musique, en 25 langues différentes et couvrant près de 40 styles musicaux, de la mélodie au death metal.

Helen Abbott, l’enseignante qui a dirigé l’équipe de recherche, a tenté de percevoir quelle était l’influence à travers les âges que la poésie baudelairienne pouvait avoir — depuis le XIXe siècle à nos jours. Et à travers le monde entier.

« La poésie de Baudelaire a eu un impact majeur sur la littérature moderne en France, en Europe, et bien au-delà. Nous pouvons désormais voir à quel point elle a également eu un impact sur la musique moderne », explique-t-elle. Ainsi, on peut définir des traits communs dans l’interprétation des textes, ou encore établir ceux qui furent les plus populaires — et pourquoi les musiciens s’en sont emparés plus facilement.

Ou même, établir si certains styles musicaux sont plus adaptés à certains poèmes ? 

La base de données s’adresse en priorité aux musiciens, chercheurs et enseignants, mais avant toute chose, elle parlera aux mélomanes et aux amateurs de poésie. Parce que Verlaine nous l’avait bien dit : « De la musique avant toute chose. »
 

Des styles musicaux particulièrement variés


Pas loin de 16 chansons classées dans la catégorie Death Metal ont puisé aux Fleurs du mal leur texte — les Litanies de Satan étant les plus sollicitées. Le groupe Masochistic Religion est d’ailleurs un fan absolu, puisqu’il a produit 13 des 16 titres recensés. 

Mais il ne faut pas se fier aux apparences : en matière de reggae, deux groupes, Les colocs (des Québecois) et Nârâyana se sont lancés. Hip Hop, Electro, Funk et bien d’autres sont à découvrir. Avec de vraies petites perles à écouter. Et bien entendu, impossible d’oublier Léo Ferré s’emparant des plus poignants poèmes du poète maudit, dans l’album éponyme, Les Fleurs du mal. Pas de Grunge en revanche, désolé : Kurt Cobain n'a certainement pas eu le temps de se plonger dans le projet.

On pourra retrouver la base de données à cette adresse. On y recense également des études, des commentaires et informations sur l’actualité du poète. A ce titre, un nouveau livre, en anglais, évoque cinquante années, entre 1880 et 1930, de chansons tirées des poèmes baudelairiens, en France et en Europe.

Et pour les passionnés, voici une autre invitation au voyage, l’adaptation du Poème À une mendiante aux cheveux roux, tiré des Fleurs du mal, mise en musique par le groupe La Tordue. C’est simple, frappant, beau – mais ce n'est pas du death metal…




Commentaires
Les rousses savent mendier de l'attention, et avec poésie ! Belle adaptation, "radi-euse"
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.