Gainsbourg, enchères à Nantes pour l'homme à tête de chou

Clément Solym - 23.10.2012

Patrimoine et éducation - Patrimoine - Serge Gainsbourg - patrimoine - manuscrits


Nantes accueillera une vente aux enchères, ce 25 octobre, qui fait déjà du bruit. Une personne de l'entourage du chanteur et compositeur Serge Gainsbourg, a décidé de se séparer d'objets en relation avec l'homme à la tête de chou. Cela comprend des manuscrits originaux de chansons, des photos et quelques objets garantis personnels. 

 

 

 

 

La salle des ventes Talma risque de faire salle comble, se réjouissent d'avance les commissaires priseurs. En effet, trois feuillets préparatoires à L'Homme à la tête de chou seraient estimés à eux seuls entre 5 et 8000 €. De quoi donner un petit vertige, si l'on ajoute la note manuscrite pour le film Charlotte for ever, ou encore un manuscrit de Un poison violent, c'est ça l'amour. 

 

En tout, quelques dizaines d'objets, noyés dans une immense foule d'autres produits mis en vente seront proposées. On trouvera même une « Photographie GAINSBOURG et BIRKIN (Pascal BARIL/Interperss) datée 13 juin 85 et titrée "Les nouvelles retrouvailles de Serge GAINSBOURG et JANE BIRKIN" »  et une autre de Gainsbourg dans les jardins de l'Élysée, en date du 14 juillet 1985 déchirée, et quelques exemplaires d'une photo avec François Mitterrand. 

 

La personne qui vend ces biens est venue « avec une petite mallette remplie de documents auxquels Gainsbourg n'attachait pas d'importance. Il n'espère pas en tirer une forte somme d'argent, il préfère seulement disperser ces objets plutôt que les laisser dormir chez lui », précisent François-Xavier Duflos et Virginie Bertrand, commissaires-priseurs nantais, à Ouest France

 

Pour l'occasion, ce sont des amateurs et des collectionneurs fans qui sont attendus, sachant qu'un précédent avait eu lieu en novembre 2011. La maison Sotheby's avait vendu pour plus de 51.000 € un manuscrit de Sorry Angel, la lettre de rupture officielle d'avec Jane Birkin. Love on the Beat s'était pour sa part envolé à près de 40.000 €.  

 

A retrouver 

 

L'un des plus savoureux sera peut-être ceci : « Malette en cuir Cartier, siglé et son contenu de documents, textes , photos, diapositives sur GAINSBOURG: texte de publicité pour Pepsodent, télégramme de BAMBOU, texte d'un article d'Arnaud VIVIANT, écrit de REGINE pour SOS Drogue International, inv itation signé Jack LANG, Carte Américan Express 1983 (coupée), bulletin de paie, factures, lettre d'Elisa (sa femme de chambre), »