Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Galabru, Césaire, Zweig, Arendt... La BnF retrouve leurs cartes de lecteur

Antoine Oury - 05.01.2017

Patrimoine et éducation - Patrimoine - Michel Galabru BnF - carte lecteurs BnF - Stefan Zweig BnF


La Bibliothèque nationale de France possède bien des trésors dans ses rayonnages et dans ses archives. Et pas seulement des livres : l'établissement vient de ressortir des cartons une série de cartes de lecteur. Pas n’importe quels lecteurs, puisque l'on retrouve Michel Galabru, Stefan Zweig, Aimé Césaire ou encore Hannah Arendt parmi les usagers...

 

via la page Facebook de la BnF

 

 

C'est une découverte insolite et inestimable : alors que la première zone du site historique de la Bibliothèque nationale de France, au 58 rue de Richelieu, vient de rouvrir ses portes après une intense phase de travaux, des archives ont refait surface. Il s'agit des authentiques cartes de lecteur d'illustres écrivains, penseurs ou même acteurs du XXe siècle.

 

On retrouve ainsi Gaston Bachelard, « professeur de philosophie à la Sorbonne », Hannah Arendt, « docteur en philosophie de l'université de Heidelberg », Julien Cain, « administrateur général de la Bibliothèque Nationale », André Robert Breton, « homme de lettres », Natalie Sarraute, « avocate à la cour », Michel Galabru, « artiste dramatique », Stefan Zweig, « hommes (sic) de lettres », Marguerite Yourcenar, « écrivain et professeur » et Aimé Césaire, « député et historien ».

 

« Malheureusement nous ne connaissons pas les documents consultés par ces personnalités », commente la Bibliothèque nationale de France sur sa page Facebook. « Il s'agit ici des doubles des cartes de lecteurs, conservés par la bibliothèque. Ces doubles ayant plus de 50 ans, ils sont librement communicables à l'issue de ce délai, prévu dans le Code du Patrimoine pour la protection de la vie privée », précise encore la page Facebook de l'établissement.

 

<

>

 

Même si les données de consultation ne sont plus disponibles, il ne fait aucun doute que certaines œuvres de ces artistes se sont constituées dans les allées de la BnF...