George Orwell invité à parrainer l'ENA, pour la liberté d'expression

Clément Solym - 19.01.2015

Patrimoine et éducation - Scolarité France - George Orwell - 1984 oppression - ENA école


Le romancier britannique, auteur du célèbre 1984, vient d'être élu Saint Patron de la promotion 2015-2016 de L'École nationale d'Administration. Nos Énarques ont décidé, dans la nuit du 16 au 17 janvier, de se placer sous la tutelle orwellienne, particulièrement frappante : « Parler de liberté n'a de sens qu'à condition que ce soit la liberté de dire aux autres ce qu'ils n'ont pas envie d'entendre », écrivait Orwell, cité par les élèves.

 

 

 

Des échanges particulièrement vifs, assurent les élèves, « fortement marqués par les attentats récents ». Ces derniers souhaitent, par cet hommage, « réaffirmer leur attachement à la liberté d'expression, et de manière plus générale, aux libertés qu'il appartient avant tout aux pouvoirs publics de protéger ». 

 

Sensible, ô combien, puisque dans le monde de 1984, ou encore, dans La ferme des animaux, le romancier raconte comment des États totalitaires parviennent à surveiller le moindre fait ou geste de la population. Pourtant, rappelle la promotion, l'auteur « appelle à une conciliation vigilante entre la préservation des libertés et les exigences liées à la sécurité des citoyens ». 

 

Et les élèves d'assurer qu'ils exerceront « leurs futures missions avec engagement, discernement et humilité ». Rappelons alors aux élèves qu'Orwell avait publié un texte, La vache enragée, ou encore traduit par Dans la dèche à Paris et à Londres, racontant sa vie de clochard entre 1928 et 1934, galérant pour trouver un emploi. Il alternera alors des métiers de maître d'école, libraire, ou encore plongeur en librairie. « Voilà le monde qui vous attend si vous vous trouvez un jour sans le sou », écrivait-il.

 

À méditer, donc... 

 

Journaliste et écrivain engagé, George Orwell a lutté contre l'embrigadement des esprits dans les mots comme dans les actes depuis son combat contre l'impérialisme jusqu'à sa participation à la guerre d'Espagne.