medias

Goncourt, Germinie Lacerteux, Le bal à la Boule-Noire

Clément Solym - 03.04.2009

Patrimoine et éducation - Ressources pédagogiques - Goncourt - Germinie - Lacerteux


Terminons la semaine par un extrait de l’œuvre des frères Goncourt «(Edmond : 1822-1896 et Jules : 1830-1870). Il s’agit de l’épisode du bal à la Boule-Noire, tiré de Germinie Lacerteux (1865). Au sein de la Préface du roman, les auteurs écrivaient : « Nous nous sommes demandé si ce qu’on appelle les basses classes n’avait pas droit au roman ; si ce monde sous un monde, le peuple, devait rester sous le coup de l’interdit littéraire et des dédains d’auteurs ».

En forme de réponse, on trouve l’histoire morbide de Germinie Lacerteux, pauvre fille-mère, partagée entre la bigoterie et la passion, qui sombre dans « l’hystérie ancillaire » avant de mourir phtisique. Les deux frères tirèrent ce roman notamment de l’observation de leur propre bonne, Rose.