Google Books produira 100 000 numérisations de livres pour Anvers

Victor De Sepausy - 25.03.2020

Patrimoine et éducation - A l'international - Google Books numérisation - musée Plantin Moretus - Anvers patrimoine numériser


À compter de 2021, si le temps le permet et que le confinement a cessé, Google Books entreprendra un vaste chantier. En collaboration avec la ville d’Anvers, les collections du Musée Plantin-Moretus, considéré comme patrimoine mondial de l’UNESCO, deviendront numériques.


 

Au menu, plus de 100.000 ouvrages internationaux, publiés entre le XVIe et le XIXe siècle passeront sous les scanners. S’y ajoutera la Bibliothèque du Patrimoine Hendrik Conscience, pour une approche globale. 

Les oeuvres sont évidemment entrées dans le domaine public, précise le communiqué de la ville et ne sont donc plus protégées par le droit d’auteur. Le processus se déroulera sur trois années annoncent les partenaires. 

Au terme de l’entreprise, les fichiers seront stockés dans les bases de données de Google Books, mais également disponibles pour le public. 

Le déplacement des imprimés, dont certains sont particulièrement fragiles, a été encadré : le centre européen de numérisation de Google recevra les documents, depuis la ville d’Anvers, par lots. 

« La collection de la bibliothèque du patrimoine est composée d'un total d'environ 1,5 million de volumes, et est consultée quotidiennement dans notre salle de lecture par de nombreux scientifiques, étudiants et passionnés. Le fait que Google va numériser environ 85 000 ouvrages augmentera considérablement la facilité de recherche de notre collection et encouragera davantage de personnes à la consulter », indique An Renard, directeur de la bibliothèque du patrimoine.



 
« Le monde entier y aura littéralement accès. Sur les 85 000 livres sélectionnés dans la bibliothèque du patrimoine, environ 40 000 ont été imprimés à l'étranger : plusieurs milliers de livres proviennent de France, des Pays-Bas, d'Allemagne et du Royaume-Uni. Cela illustre non seulement la dimension nationale, mais aussi internationale de notre collection. »

Le musée Plantin-Moretus repose sur les bases de l’entreprise fondée par Christophe Plantin, qui avait choisi Anvers pour ouvrir sa propre maison d’édition et imprimerie. Nous sommes alors au XVIe siècle, et c’est afin d’échapper à la censure éditoriale qui sévissait à l’époque qu’il s’installa en Belgique. 22.500 des oeuvres qu’elle contient ont été choisies pour la numérisation par Google Books.

Les 5000 premiers ouvrages seront apportés en septembre 2020.


via Digimedia


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.