Grande vente de documents d'écrivains du XXe siècle chez Sotheby's

Louis Mallié - 27.08.2014

Patrimoine et éducation - Patrimoine - Écrivains XXème siècle - Vente aux enchères - Sotheby's


Les ventes aux enchères de BD ne sont pas les seules à l'honneur. Le 7 octobre prochain, la société française Binoche et Giquello organisera ainsi, en association avec la célèbre société anglaise Sotheby's, une vente comprenant exclusivement des articles provenant d'auteurs du XXe siècle. Tenue à la Galerie Charpentier, siège de Sotheby's à Paris, la vente se composera d'éditions originales, d'autographes, de photos, et de manuscrits d'auteurs les plus illustres, de Pierre Reverdy à Céline en passant Proust ou Saint-Exupéry.

 

 

 

 

 

« Pour cette quatrième vente, le charme de cette merveilleuse collection réside dans le choix des exemplaires, souvent sur grand papier, accompagnés d'envois, mais également de lettres, souvent inédites, ou d'émouvants manuscrits évoquant les destins croisés, les amours, et les amitiés des plus grand auteurs du XXe siècle tels que Max Jacob, Apollinaire, Cocteau et Radiguet », s'enthousiasme la maison dans son communiqué. 

 

Plus généralement, la vente possède tous les éléments d'un véritable musée littéraire : outre les auteurs déjà cités, on trouvera des originaux de Saint-Exupéry, Segalen, Reverdy, Jarry, Camus, Céline, Cendrars, Proust, Saint-John Perse et Sartre. Mais, malheureusement pour les amateurs et les passionnés, le ticket est un peu cher : à seul titre d'exemple, on trouvera parmi les lots de Marcel Proust - « la vedette de cette vente » - un exemplaire complet des deux placards d'imprimerie de À l'ombre des jeunes filles en fleurs… estimé entre 80.000 et 120.000 €. 

 

De même, le manuscrit du premier ouvrage de Pierre Reverdy, Poèmes en prose, paru en 1915, est estimé entre 60.000 et 80.000 €, tandis que deux exemplaires des différents tirages de tête de Voyage au bout de la nuit sont de leurs côtés respectivement estimé 100.000/125.000 €, et 30.000/40.000 €. En tête d'affiche également, le manuscrit du Médaillon toujours fermé d'Apollinaire, estimé entre 90.000 et 120.000 €

 

Valoriser la valeur littéraire des articles

 

La date marque la quatrième partie de la vente de la bibliothèque de R et B.L, une collection de Sotheby's qui avait déjà proposé des livres anciens, des ouvrages modernes illustrés, et des livres Art nouveau et Art déco du XXe siècle. La particularité de ses ventes réside dans leur approche, qui privilégie la valeur littéraire et historique des articles plutôt que toute composante externe. Aussi  « illustration, fût-elle de génie, reliure, ornement, ou prologues [sont] ici considérés secondaires et presque superfétatoires. » C'est pourquoi la vente souhaite avant tout valoriser l'importance de la pièce pour l'écrivain lui-même, « laissant place à l'auteur dans sa vérité, dans son milieu amical ou sentimental, et à l'œuvre évoquée dans son processus de création même, à travers lettres, manuscrits, etc. »

 

En outre, la vente proposera quelques exemplaires de grandes revues littéraires du XXe siècle pour lesquelles travaillèrent tout aussi bien Apollinaire que Jarry ou Reverdy. Entre autres, Le Festin d'Esope (1903-1904), Les soirées de Paris (1912-1914), Le Coq (1920), Revue Nord-Sud (1917-1918) ou encore L'Esprit nouveau (1920-1925). Enfin, la collection proposera des textes clefs de l'histoire littéraire au XXe, tous sur grand papier, ou avec envois, comme un exemplaire du Grand Meaulnes spécialement tiré par Alan Fournierenvoyé à Pauline Benda alias Mme Simone.

 

Plus encore, on découvrira des exemplaires uniques de Belle du seigneur, Le rivage des Syrtes, La Condition humaine et même Ulysse... « Toute la magie d'une collection littéraire », conclut  Dominique Courvoisier, spécialiste en livres anciens de Binoche et Giquello.