Grève dans la fonction publique ce jeudi 15 mai

Victor De Sepausy - 14.05.2014

Patrimoine et éducation - appel - grève - jeudi 15 mai


Ce jeudi 15 mai 2014, les syndicats ont lancé un appel massif à la grève à destination des agents de la fonction publique. Les syndicats enseignants sont aussi mobilisés dans ce mouvement qui entend prioritairement dénoncer le gel du point d'indice, prévu jusqu'en 2017, ainsi que l'absence de négociations salariales au sein de la fonction publique.

 

La baisse du pouvoir d'achat sera donc en tête des revendications mais on retrouve également le sentiment d'une dégradation des conditions de travail. Le Snes, principal syndicat chez les enseignants du secondaire, ainsi que le Snuipp, syndicat majoritaire chez les professeurs des écoles, se sont joints à cet appel à la grève.

 

Dans son communiqué, le Snuippp rappelle qu' « Après les quatre années de gel du point d'indice accentuant une baisse incessante du pou­voir d'achat, ce serait maintenant un blocage des salaires pour trois années supplémentaires qui est annoncé pour tous les fonctionnaires. Le premier ministre qui vient de dévoiler la facture salée de son plan de 50 milliards relance ainsi un contentieux salarial qui n'a que trop duré. Une étude de l'Insee confirme que la baisse des salaires nets moyens de la fonction publique est pourtant bien réelle. Dans l'éducation, les enseignants du primaire restent plantés à un niveau de salaires sans rapport à leur niveau de qualification. »




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.