Hacker fouineur, ou smiley frimousse : internet en français

Cécile Mazin - 22.03.2015

Patrimoine et éducation - Ressources pédagogiques - mots français - internet expressions - franciser web


Dans l'internet du oueb, les anglicismes pullulent, selon certains. Formules communément admises pour désigner des techniques ou des technologies qui se sont développées outre-Atlantique, l'État français a tout de même a cœur de passer un balai francophone dans la cour des expressions anglaises.

 

 

 

 

« Chaque année, des milliers de notions et de réalités nouvelles apparaissent, liées en particulier aux nouvelles technologies et le plus souvent en anglo-américain. Il faut pouvoir les comprendre et les nommer. Pour demeurer vivante, une langue doit être en mesure d'exprimer le monde moderne dans lequel elle évolue », explique le gouvernement avec force et honneur

 

Et de lister une dizaine de mots, coutumiers du net, et pour lesquels un mot français a été choisi. Sorte de quête du Graal sans fin... 

 

Allez, pour sourire

  • Smiley devient frimousse – bien pensé, mais totalement ridicule
  • Webcam se change en cybercaméra – no comment
  • Pop-up, ces publicités intempestives, sont rebaptisées Fenêtre intruse...
  • Hacker est traduit par fouineur – une véritable stupidité, puisque le hacker est avant tout un bidouilleur avant d'être un intrus dérangeant. 

Le reste de la liste n'est pas moins consternant, et livré brut de décoffrage avec les explications officielles : 

 

5. ON NE DIT PLUS SPAM MAIS ARROSAGE

Parce que c'est vrai qu'à la fin, tous ces spams pourraient bien faire couler notre boîte aux lettres électronique.

 

 

6. ON NE DIT PLUS MAIL MAIS COURRIEL

Parce qu'on aura plus de chance de se faire comprendre par notre grand-mère. Et qu'au moins on prononcera le mot avec le bon accent.

 

 

7. ON NE DIT PLUS BUG MAIS BOGUE 

Parce que la version française est aussi drôle que la version anglaise et que le bug de l'an 2000 n'a pas eu lieu.

 

 

8. ON NE DIT PLUS CHAT MAIS DIALOGUE EN LIGNE

Parce qu'il est temps d'appeler un chat un chat : le chat n'a rien d'un quadrupède.

 

 

9. ON NE DIT PLUS HASHTAG MAIS MOT-DIÈSE 

Parce que personne ne sait écrire le mot hashtag et qu'au moins mot-dièse on sait de quoi ça parle. De ça : #

 

 

10. ON NE DIT PLUS CLOUD MAIS NUAGE  

Est-ce que vous aussi vous imaginez que les données stockées dans le cloud planent au-dessus de vos têtes ? C'est donc bien qu'elles sont dans les nuages !