Rentrée littéraire : La fashion week des libraires


Illustrateur britannique de livres, John Archibald Austen a laissé des pièces magnifiques en s’emparant des grandes œuvres de la littérature classique. Jusqu’au milieu des années 20, son style reflétait les merveilles de l’Esthétisme, mouvement prédominant dans la fin du XIXe siècle. Et ses illustrations de Hamlet le démontrent amplement. 

 

 

 

À partir de 1925, Austen va verser dans l’Art Déco, tout en poursuivant sa carrière d’illustrateur, mais quelque chose est alors laissé derrière lui. Le Hamlet qu’il illustra (paru en 1922 chez Selwyn & Blount) reste une figure majeure de l’Esthétisme qui avait connu ses heures de gloire en France et en Angleterre.

 

Réaction artistique contre le naturalisme ambiant, c’est une recherche poussée de raffinement que les créateurs poussent alors dans ses retranchements. En littérature, on cite volontiers Le portrait de Dorian Gray d’Oscar Wilde, ou encore le A-Rebours de Joris-Karl Huysmans – d’ailleurs source d’inspiration au roman de Wilde.

 

Découlant certainement de L’Art pour l’art que Théophile Gautier avait prêché quelques années plus tôt, l’Esthétisme s’inscrit dans une mouvance où les symboles et la décadence trouvent leurs plus grands défenseurs. Tout cela s’oppose à une modernité qui semble s’ancrer dans une forme de matérialisme où l’art serait alors pratique. Un Gérard de Nerval ne l’aurait certainement pas renié...

 

Avec Austen, Hamlet prend donc des aspects plus dramatiques encore, et s’il fut le héros des poètes et dramaturges, lorsque le Romantisme battait son plein, le personnage de Shakespeare revêt des atours inquiétants. 

 

Il semble bien qu’ici, Austen ait également renoué avec l’art d’Aubrey Beardsley, graveur et illustrateur, figure souvent associée à l’Art nouveau – mort en 1898. Des lignes fines, des visages qui relèvent presque du manga, et tous les artefacts qui caractérisent la pièce : crâne, épée et masques. 

 

La Folger Shakespeare Library propose de retrouver l’ensemble des scans originaux en haute résolution. Surtout, ne pas manquer de se faire plaisir...

 

<

>