Hasbro stoppe le procès contre les créateurs du faux Scrabble

Clément Solym - 16.12.2008

Patrimoine et éducation - Scolarité France - Hasbro - procès - Scrabble


Les jeux Wordscraper et Lexulous étaient les deux dernières créations des frères Rajat et Jayant Agarwalla, qui avaient déjà agacé passablement Hasbro voilà quelque temps pour leur Scrabble disponible sur Facebook, la société rappelant alors que non, le Scrabble n'est pas tombé dans le domaine public, et que le nom et le jeu leur appartenaient bien.

À l'origine, il y avait en effet Scrabulous, lancé sur le réseau social, alors qu'Hasbro préparait sa propre version et depuis janvier, la firme dénonçait un véritable acte de piraterie, quand les frères originaires de Calcutta répondaient : « Notre famille a pratiqué ce jeu depuis 50 ans. » Ainsi, ils avaient développé leur propre version, qui rapportait, sur le site internet près de 25.000 $, grâce à la publicité.

Mais puisque les deux frères ont apporté des modifications aux jeux, comme la firme le leur demandait, et qu'ils ne violent plus les droits de propriété intellectuelle, la plainte déposée par Hasbro a été retirée. De fait, un document officiel du tribunal fédéral de New York classe l'affaire 'sans suite', puisque le plaignant s'est finalement défilé.

Toute cette affaire concerne cependant les droits aux États-Unis et au Canada, puisque dans le reste du monde, c'est Mattel qui possède les droits du jeu.