Hommage à Benoîte Groult, le temps d'apprendre à vivre

Cécile Mazin - 22.06.2016

Patrimoine et éducation - Patrimoine - hommage Benoîte Groult - temps apprendre vivre - auteure Benoîte Groult


« Benoîte Groult était l’une des figures les plus marquantes du combat féministe », assurait Audrey Azoulay, rendant hommage aux combats de la journaliste et femme de lettres. France 5  a décidé de lui consacrer plusieurs émissions au cours de la journée du 23 juin. 

 

Benoite Groult - Comédie du Livre 2010 - P1390493

yves Tennevin, CC BY SA 2.0

 

 

Écrivain, auteur de nombreux best-sellers, symbole du féminisme depuis la parution de son fameux essai « Ainsi soit-elle » en 1975, Benoîte Groult revenait dans ce documentaire sur les grandes étapes de sa vie en martelant les valeurs et les clefs qu’elle voulait transmettre aux jeunes générations pour être une femme libre, équilibrée et épanouie, comme elle. 

 

Ayant vécu avant l’avènement du droit de vote pour les femmes en 1945, avant la libéralisation des moyens de contraception et de l’avortement, ayant connu une vie de femme intense, le féminisme de Benoîte Groult s’appuyait sur son expérience personnelle. 

 

Femme d’écrits et femme d’action, Benoîte Groult s’attaqua avec humour et franchise au déterminisme social masculin et participa à la reconstruction de la place des femmes dans la société. Jurée du prix « Fémina », elle se consacra pleinement à l’actualité de la vie littéraire, tout en poursuivant sa carrière d’écrivain. 

 

Le reste de la soirée est modifié comme suit :

 

23.10 : C dans l’air

00.15 : Les Chemins du possible — Le Bonheur au sommet

01.05 : Venise, récit d’un naufrage annoncé

01.55 : La Vie domestique des animaux sauvages

02.45 : Mère Océan

 

52' — écrit par Marie Mitterrand — réalisé par Jean-Baptiste Martin — produit par Casadei Productions, avec la participation de France Télévisions et du CNC — Année 2008 — production : Marie Mitterrand et Jean-Baptiste Martin

 

Première diffusion sur France 5, le 27 février 2015 dans le cadre de la collection Empreintes.

 

De son côté, Najat Vallaud-Belkacem a également rendu hommage à l'auteure :

 

Avec "Ainsi soit-elle", elle avait ouvert le champ d'une écriture et d'un point de vue de femme sur la condition des femmes. Une révolution tant l'œuvre contestait alors la confiscation par les hommes de toutes les formes de discours, du discours politique à l'écriture littéraire.

Son engagement, véritable cri de révolte, qu'elle a poursuivi à travers F Magazine, a inspiré quatre générations de féministes et le combat toujours actuel pour l'égalité entre les femmes et les hommes.

Najat Vallaud-Belkacem salue avec émotion le départ d'une grande dame et adresse ses très sincères condoléances à sa famille et ses proches.