Huckleberry Finn, un roman raciste ? "Bien sûr, c'est là tout l'enjeu !"

Clément Solym - 20.07.2012

Patrimoine et éducation - A l'international - Huckleberry Finn - racisme - enseignant


Même post-mortem, Mark Twain ne sera donc jamais laissé en paix. En janvier 2011, un éditeur décidait de censurer le langage considéré comme choquant, dans le livre Huckleberry Finn. Nombre de mots employés par Twain choquaient la bienséance et la pudibonderie américaine, au point de trouver nécessaire d'effectuer un petit ravalement d'esthétique littéraire. 

 

 

 

 

Pour mémoire, l'intéressé avait assuré ne pas pratiquer la censure : « Je ne suis en aucun cas pour une aseptisation de mark Twain. Les vives critiques de la société sont là. L'humour est intact. J'ai simplement eu l'idée de nous éloigner de l'obsession pour ce mot et de laisser l'histoire nous parler. » Sauf que le mot nigger avait systématiquement été remplacé par le terme slave, pour édulcorer un brin. Mais surtout ne pas laisser le mot qui choquait l'Amérique. (voir notre actualitté)

 

Eh bien, voilà le retour du Jedi. Une enseignante de l'Iowa se serait fait licencier pour avoir dit que les aventures du petit garçon sur les rives du Mississippi - à ne pas confondre avec Tom Sawyer cependant - était une oeuvre raciste. Laquelle professeur officie, à 31 ans, dans un établissement privé de Dubuque, et en a rajouté une couche, en expliquant que le roman « ne devrait pas être enseigné dans les classes ». 

 

Mais elle ne s'est pas arrêtée là : le lendemain, dans le bus scolaire, elle récidive dans sa critique du livre, et en de multiples occasions, elle aurait également exprimé son objection auprès de confrères et d'autorités scolaires, à faire étudier ce texte. 

 

Renvoyée, la jeune femme a tenté de plaider sa cause, mais le juge a refusé sa demande d'indemnisation de chômage, rapporte Des Moines Register.

 

Le juge n'a d'ailleurs pas frémi : James Timberland possède en effet une maîtrise de littérature anglaise, qu'il a fait valoir durant l'audience, en date du 29 mai. Et d'entendre dire que Hucleberry Finn est raciste le fait bondir. « Bien sûr que c'est raciste. Une partie de l'étude à souligner, au travers de ce livre, c'est qu'il est raciste. C'est un ouvrage qui traite du racisme. » Les stéréotypes déployés dans l'ouvrage par Twain, ainsi que l'emploi régulier du mot nigger ont longtemps fait polémique, depuis sa publication en 1884. 

 

Lors que le livre avait subi ce lifting changeant le mot nigger par slave, un véritable tollé d'indignation avait été lancé contre l'éditeur




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.