Hier, je vous proposais un poème de Victor Hugo (1802-1885). Aujourd’hui, c’est une réflexion sur le théâtre. Texte monumental par ses résonances pléthoriques, la Préface de Cromwell(1827) a connu la célébrité bien plus que la pièce qui lui fait suite, pièce injouable par excellence.

Malgré l'application exemplaire des principes romantiques dans la pièce Cromwell, c'est la préface de la pièce qui est restée comme un des textes fondateurs du romantisme, en défendant en particulier le drame en tant que forme théâtrale.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.