Hugo, Les Châtiments, Livre V, XIII, L'expiation

Clément Solym - 09.09.2009

Patrimoine et éducation - Ressources pédagogiques - Hugo - Châtiments - expiation


Un petit tour dans le XIX° siècle pour vous proposer un extrait des Châtiments (1853) de Victor Hugo (1802-1885). Il s’agit du poème « L’expiation », composé de 386 vers. On y retrouve notamment ce vers célèbre « Waterloo ! Waterloo ! Waterloo ! morne plaine ! »

Après un quatrième livre intitulé La religion est glorifiée, Victor Hugo en arrive, dans le Livre V (L’autorité est sacrée), à ce qui lui semble le plus grotesque chez Napoléon III : la parodie des institutions du Premier Empire.

Dans ce long poème, le poète imagine que le remords poursuit Napoléon Ier. Au moment de la retraite de Russie, celui-ci a l’impression qu’il lui faut expier et demande à Dieu si c’est là son châtiment. Une voix lui répond : « Non ». La défaite de Waterloo l’est-elle davantage ? Après un deuxième « non » de la voix mystérieuse, Napoléon mourant à Sainte-Hélène croira que c’est enfin le châtiment. « Pas encore », répondra la voix…