Hugo, Les Misérables, La mort de Gavroche

Clément Solym - 16.03.2009

Patrimoine et éducation - Ressources pédagogiques - Hugo - Les - Misérables


Poète admiré, dramaturge consacré, Victor Hugo (1802-1885) connut aussi le succès avec ses romans d’inspiration romantique dont le plus célèbre demeure Les Misérables. Je vous propose aujourd’hui d’en relire un des extraits les plus connus : la mort de Gavroche.

Conçu dès 1845 mais achevé seulement en 1862, à Guernesey, cette immense saga historique, sociale, et « humanitaire » constitue aussi l’un des plus beaux viviers de personnages de la littérature romanesque du XIX° siècle : Jean Valjean, Javert, Marius, Cosette, les Thénardier et, bien sûr, Gavroche.

Dans la quatrième partie du livre, presque tous les personnages principaux sont rassemblés sur les barricades, le 5 juin 1832, lors d’une manifestation républicaine qui dégénère. Gavroche, héros de fiction, va y tomber sous les balles des soldats de Louis Philippe. Et Hugo, témoin à la fois lucide et scandalisé, transfigure cette mort d’un gamin de Paris en assassinat de la liberté.